publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bien utiliser la crème solaire : les conseils du dermatologue

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. juin 2016)

Beaucoup de vacanciers ont des comportements à risque. Quels sont les plus fréquents ?

Les risques liées à l'exposition solaire sont les mêmes que l'on soit allongé sur sa serviette ou en train de pratiquer un sport. Et les activités nautiques (planche à voile, bateau, scooter des mers) sont des actvités où l'on doit se protéger autant voire plus que si on était sur la plage malgré une moindre sensation de chaleur.

Il existe d'autres "mauvaises" habitudes...

Paradoxalement, un autre comportement à risque est de plus en plus courant. Il concerne les utilisatrices de protection de haut niveau qui ont tendance à augmenter leur temps d’exposition et à ne pas réappliquer leur crème assez souvent.

Et puis, il y a toutes les situations où l’on « oublie » de se protéger : à la terrasse d’un café, lors d’une partie de tennis, ou tout simplement parce qu’on a pas la sensation de chaleur. C’est ce qui se passe lorsque le temps est couvert ou qu’il y a du vent.

On a envie de dire " Sortez couverts " ?

Oui, toute exposition abîme la peau de manière durable. Il faudrait toujours avoir à portée de main (dans son sac à main, son sac de sport, sa voiture...) un tube de crème solaire « au cas où » pour protéger sa peau. Pour ceux qui veulent la couleur du bronzage, mieux vaut moins de soleil et plus d’autobronzant. C’est encore la meilleure des solutions pour afficher un teint hâlé sans risquer les rides prématurées, les taches brunes, le masque de grossesse, les taches de vieillesse dont il est difficile de se débarrasser, et bien sûr, les cancers de la peau.

Lire aussi nos dossiers :
> Enceinte : attention au soleil !
> Les nouveaux traitements contre le mélanome
> Transpiration excessive : que faire ?

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bronzage et Soleil  ou Soins de la peau !


publicité