publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Plein de conseils pour éviter les pieds secs ou abîmés : Les conseils du podologue

Publié par : Clémentine Fitaire (02. février 2011)

Entretien avec Florence Regard, podologue, qui apporte plein de conseils....

Qu'est ce qui pousse une personne à venir vous voir ?

Les problèmes pour lesquels on me consulte peuvent être :

- des pathologies propres aux pieds : toutes les atteintes au niveau de la peau, des ongles, de la voûte plantaire.

- des pathologies d’ordre plus fonctionnel : qui peuvent être liées à la statique, à la dynamique ou à la posture de la personne. Par exemple, une douleur aux pieds peut révéler un problème lombaire et inversement.

À quoi sert une pédicure ?

Une consultation de pédicurie a pour but de « déparasiter » le pied des hyperkératoses, des cors, des durillons... qui nécessitent des soins d’ urgence. Mais le but à plus long terme est d’éviter que ces problèmes réapparaissent, en en trouvant la cause (problème de chaussage, mauvaise posture...).

La raison principale qui conduit à consulter un podologue, c’est la douleur. Ensuite, à nous de savoir si cette douleur est simplement située au niveau du pied ou si l’origine est plus haute.

Dès qu'une douleur se fait sentir au niveau du pied, il faut donc consulter ?

Oui, bien sûr, mais l’idéal serait également de consulter un podologue au moins une fois par an, ne serai-ce que pour un dépistage.

À partir de quel âge est-il nécessaire de se rendre chez un pédicure ?

À n’importe quel âge ! Je reçois dans mon cabinet des enfants de quelques mois et des adultes de 90 ans et plus ! Les pieds nous « supportent » au quotidien, il faut donc en prendre soin constamment, dans une logique de prévention.

Pensez-vous que les gens laissent trop leurs pieds " à l'abandon " ?

Non, par contre, je pense qu’en général, les personnes n’ont pas le reflexe d’aller chez un podologue. Alors que les problèmes liés aux pieds sont à prendre au sérieux dès les premières douleurs pour éviter « l’effet papillon » d’une petite pathologie qui peut s’aggraver et devenir handicapante.
Le pied porte notre corps toute la journée, toute la vie, c’est l’organe de l’équilibre : il ne faut donc jamais négliger une douleur.

À noter :
> Le métier de pédicure-podologue dépend du domaine paramédical.
> Il n'est pas nécessaire de posséder une ordonnance pour consulter un podologue. > Il est habilité à soigner les affections concernant les pieds et à prescrire des produits nécessaires au traitement.
> Il ne peut pas effectuer d'interventions chirurgicales.

> Il est diplômé d'Etat (Bac + 3), et travaille principalement en libéral.

> Le remboursement d'une consultation chez un podologue varie selon les mutuelles, mais la plupart du temps, elle n'est pas remboursée par l'Assurance maladie. Excepté pour les personnes qui consultent un podologue sur prescription médicale, comme les personnes diabétiques (qui possèdent souvent des problèmes cutanés en raison d'une sensibilité altérée, et des problèmes de vascularisation).


publicité