publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

A chaque âge son anti-rides : Les conseils du spécialiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. août 2013)

Entretien avec le Dr Catherine de Goursac qui est membre du CA de l'Association française de médecine esthétique (AFME). Voilà ses conseils anti âge...

Les femmes disposent aujourd'hui de plus en plus d'options cosmétiques pour lutter contre le vieillissement. Peut-on enfin dire adieu aux rides ?
C’est vrai que l’offre est vaste mais il faut faire attention à l’esprit marketing. La tendance aujourd’hui est de s’inspirer de la chirurgie et de termes médicaux. C’est pourquoi on trouve des crèmes « lifting », « peeling »... Mais jamais une crème n’offrira le résultat d’un lifting ! Beaucoup sont également à base de collagène par exemple, ou encore d’ acide hyaluronique. Ce sont de très bons actifs que l’on utilise en médecine esthétique, mais ce sont des produits dits "de comblement", qui ont donc vocation à être injectés dans l’épiderme ou le derme. Par ailleurs, ces molécules sont bien trop grosses pour pouvoir pénétrer la barrière cutanée et même si elles sont fractionnées, comme les crèmes à l’acide hyaluronique le prônent actuellement, elles ne pourront jamais combler une ride. Elles peuvent juste hydrater le derme.

Quelle est alors la meilleure arme anti-rides ?
Avant tout une bonne hygiène de vie ! On ne le dira jamais assez : il n’y a rien de mieux pour prendre soin de son épiderme et conserver une bonne qualité de peau. L’idéal serait bien sûr de manger équilibré, de ne pas fumer, ne pas boire trop d’alcool et ne pas manger trop salé (surtout le soir, pour éviter de se réveiller le visage gonflé), de dormir dans une chambre bien aérée et pas trop chauffée, faire un peu de sport et, évidemment, se protéger du soleil... Une vie saine est la plus efficace des crèmes anti-rides. Cependant, la peau nécessite la présence de différents actifs qui ne sont pas toujours bien synthétisés, par insuffisance d’apports de certains micronutriments, ou parce que les années diminuent l’activité de notre usine du derme : le fibroblaste. Il est alors nécessaire d’apporter in situ ces principes actifs tel la vitamine C, le zinc etc...

Côté crème justement, vaut-il mieux agir en journée ou bien miser sur un bon soin de nuit réparateur ?
Globalement les ingrédients sont les mêmes. Ce qui distingue les soins de nuit, c’est leur texture. Ces derniers sont plus riches en excipients, donc plus gras. Mieux vaut alors appliquer ce qui rend « moins belle » la nuit, et opter pour un soin plus léger le jour. De même, attention avec les contours des yeux : le risque ici est qu’ils provoquent un effet « couvercle », et si l’on a des poches, c’est justement ce que l’on veut éviter.

La cosmétologie agit elle autrement que par l'hydratation ?

La stratégie actuelle est de bien hydrater lorsque la peau en a besoin (donc pas chez l’acnéique par exemple), d’apporter les principes actifs nécessaires à la bonne physiologie cutanée mais aussi de stimuler à l’automne et l’hiver l’ exfoliation des couches de cellules portes (stratum corneum), car on a compris que cela engendrait la synthèse de facteurs de croissances du derme et de l’épiderme. Enfin, il est important de protéger la peau des agressions (intempéries, pollution, Uv etc...) par des crèmes barrières spécifiques.

Quelle est, dans ce cas, la bonne combinaison de soins ?
L’essentiel est de ne pas surcharger l’épiderme, et de rester à l’écoute de sa peau : c’est-à-dire l’hydrater si elle tire, mais éviter les superpositions (sérum, crème, contour des yeux...). C’est inutile, et cela risque de l’« asphyxier » alors qu’elle a justement besoin de respirer. On peut donc avoir un panel de cosmétologie que l’on adaptera en fonction des saisons, du froid ou du chaud, de la phase prémenstruelle....

Dr Catherine de Goursac, membre de l'Association française de médecine esthétique (AFME)

Dr Catherine de Goursac, membre de l'Association française de médecine esthétique (AFME)

A lire aussi notre dossier :
> Mésolift : quels effets sur le visage ?
> Banc d'essai : 8 laits hydratants pour le corps.
> Peau sensible : quelles solutions maquillage ?


publicité