publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La crème éclaircissante : Les risques et les conséquences

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2013)

L'utilisation d'une crème dite éclaircissante provoque des effets secondaires qui peuvent parfois être irréversibles. Ces effets indésirables différent en fonction des produits présents dans cette crème.

Ainsi, une crème à base de cortisone peut à la longue engendrer : une atrophie de la peau, des problèmes de cicatrisation, des vergetures, des infections cutanées... S'ajoutent de mauvaises odeurs corporelles lors de l'exposition au soleil. On constate aussi une fragilisation et un vieillissement accéléré de la peau.

Elle risque aussi d'engendrer des affections d'ordre général, comme une hypertension artérielle, un diabète, un dysfonctionnement des glandes surrénales...

En cas d'utilisation répétée d'une crème dite éclaircissante à base d'hydroquinone, il existe des risques de cancer de la peau.

Un problème spécifique, parfois difficile à résoudre pour les personnes utilisant ces crèmes éclaircissantes, est la question du sevrage qui nécessite la pleine adhésion des personnes à vouloir se débarrasser de cette mauvaise habitude.

Et attention, une crème éclaircissante de ce type est particulièrement à risque si elle est utilisée lors de la grossesse.

 

Nos conseils

> Si vous utilisez une crème éclaircissante que vous avez acheté sans l'avis de votre médecin ou pharmacien, mettez-la de côté avant d'avoir son accord !

> Hydratez votre peau tous les jours, par des crèmes de soin adaptés.

> Utilisez des lotions clarifiantes qui permettront de mettre en valeur le teint sans pour autant changer la couleur de votre peau.

> Pour obtenir un teint plus lumineux, faites un gommage par semaine afin d'affiner votre grain de peau et retirer les peaux mortes. Ce procédé accélère l'exfoliation des cellules cornées.

> Si vous avez des questions spécifiques, demandez conseil à un professionnel de la santé ( dermatologue, généraliste, pharmacien).

Source : Rapport d'expertise de l'évaluation des risques liés à la dépigmentation volontaire, Afssaps et la Direction générale de la consommation, de la concurrence et de la répression des fraudes (2009-2010).


publicité