publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La fièvre Ebola : Les symptômes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. septembre 2015)

Les premiers symptômes de la fièvre Ebola apparaissent 2 à 21 jours après la contamination. Ils se caractérisent par une fièvre d'apparition brutale, une fatigue extrême, une faiblesse musculaire, des maux de tête, des myalgies (douleurs musculaires) et une irritation de la gorge. Ces symptômes sont rapidement suivis de vomissements, de diarrhée, d'une rougeur cutanée, etc. Puis se compliquent d'atteintes graves au niveau hépatique, rénal, cardiovasculaire, nerveux, etc.

Les symptômes hémorragiques ne surviennent que 3 à 5 jours plus tard. Ils sont observés dans 20 à 80 % des cas, et sont variables. Les saignements peuvent être bénins – laissant apparaître des pétéchies ou du purpura, sorte de micro-saignements de couleur rouge foncé visibles sous la peau – ou plus étendus, en touchant les organes internes (comme le tube digestif).

La prise de sang révèle une augmentation des enzymes hépatiques, et des anomalies quantitatives des cellules du sang : baisse des leucocytes (une des formes de globules blancs) et baisse des plaquettes (cellules responsables de la coagulation). Ce qui explique le caractère hémorragique de cette maladie.

Les symptômes de la maladie à virus Ebola étant proches d'autres infections (paludisme, typhoïde, hépatite, etc.), certains tests doivent être effectués en laboratoire afin de confirmer le diagnostic de la maladie, et ainsi prendre les mesures thérapeutiques et préventives nécessaires.

Dans le cas où une personne infectée par la maladie à virus Ebola guérit, elle continue à être contagieuse durant près de deux mois.


publicité