publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Eclaircir sa peau : attention danger ! : Techniques médicales pour éclaircir la peau

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (01. août 2012)

Suite de l'interview du Dr Antoine Mahé, dermatologue à l'hôpital Pasteur de Colmar, auteur de " Dermatologie sur peau noire ", Editions Doin. Il détaille les techniques médicales utilisées pour éclaircir la peau... et leurs limites.

Quelles sont les techniques médicales dont vous disposez pour éclaircir la peau ?

Dr Antoine Mahé : Il n’existe pas de produit autorisé, ni de technique permettant un éclaircissement de la peau de façon généralisée, tel qu’il est visé dans la dépigmentation volontaire. Les peelings ou autres techniques médicales de dépigmentation ne permettent qu’un traitement ponctuel et localisé de taches (« masque de grossesse »), ou d’imperfections localisées. Le seul moyen sans danger qui fonctionne assez bien pour les peaux métissées, serait de se protéger de l'effet « bronzant » du soleil.

Renoncer à éclaircir sa peau nécessite-t-il un accompagnement psychologique ?
Dr A. M. : À mon sens, on n’est pas là devant un problème psychologique individuel, d'ordre « névrotique », mais devant une problématique culturelle, familiale... La stigmatisation, la culpabilisation ne sont pas de mise, car injustes et contreproductives. Il s’agit d’aborder le problème directement, sans vouloir à tout prix l’intellectualiser comme un déni de sa couleur de peau.

Il est donc primodial d'informer...
Dr A. M. : Les femmes reproduisent un comportement, se transmettent des recettes de mère en fille, d’amie à amie sans forcément se poser la question du bien fondé de la pratique. Il s’agit principalement d’un problème d’éducation collective, d’information à faire passer, notamment sur les effets secondaires des produits utilisés. Et notamment en rapport avec la grossesse, car là il y a un danger réel pour l’enfant in utero (ou lors de l’ allaitement). Les dérivés mercuriels sont très toxiques pour les reins, les nerfs, l’hydroquinone est mutagène, et les corticoïdes sont également nocifs.

A lire aussi :
> Prendre soin d'une peau noire


publicité