publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Peau sensible : les meilleures solutions maquillage

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (13. octobre 2011)

© Jupiterimages/iStockphoto

Irritable, inconfortable, une peau sensible est avant tout une peau fragile, et donc très réactive. Vite agressée, elle a besoin de soins adaptés pour la réconforter et l'aider à se défendre.

Mais trouver LE produit qui lui convient peut vite devenir un vrai casse-tête, alors quant à penser maquillage... nombreuses sont celles qui préfèrent y renoncer. Pourtant, peau sensible et maquillage ne sont pas incompatibles. Avec un peu de patience, on peut trouver la bonne formule de maquillage pour peaux sensibles !

Dans ce dossier vous trouvez toutes les informations et de nombreux conseils pour y parvenir :
> Bien choisir ses cosmétiques,
> Et bien les conserver,
> Se démaquiller sans agresser sa peau,
> Et enfin, les conseils du Dr Nina Roos, dermatologue.

Mais avant de nous lancer dans les soins et les produits de maquillage adéquats pour peaux sensibles, commençons par expliquer de quoi l'on parle : qu'est-ce qu'on entend par "peau sensible" ? Et quels sont les signes qui permettent de l'identifier en tant que telle ?

Une peau sensible : c'est quoi au juste ?

Fine et délicate, votre peau rougit, picote, tiraille pour un rien ? Extrêmement réactive, elle devient vite inconfortable et irritable ? Vous avez certainement la peau sensible...

Souvent plus fine qu’une peau « normale », une peau sensible a tendance à réagir plus ou moins violemment à tout ce qui l'entoure : cosmétiques souvent inadaptés, environnement (vent, froid, chaleur, eau, pollution, frottement des vêtements...), tabac, stress...

Résultat : elle se couvre de petites plaques rouges, voire de petits boutons, se dessèche rapidement, devient rugueuse, et parfois douloureuse. Pour les plus malchanceuses, la moindre petite contrariété, un flot d’émotions, ou encore un simple écart alimentaire, et voilà la peau de votre visage qui se « venge ».

Dans ces conditions, pas facile de vivre en paix avec sa peau, d’autant qu’une peau sensible est, plus que les autres encore, sujettes aux réactions allergiques et autres désagréments.

Sensibilité, intolérance, allergie…

Quand on a la peau sensible, il est parfois difficile de faire la différence entre de simples rougeurs dites de « réaction », et une véritable éruption cutanée allergique.

En effet, une peau sensible est une peau qui souffre, et constitue un terrain idéal à l'apparition de phénomènes allergiques. Car, malheureusement pour celles qui sont concernées, l’allergie est souvent l’étape suivante.

Irrité, et donc déstructuré, un épiderme sensible favorise les épisodes allergiques, ponctuels ou plus récurrents : la barrière cutanée ne remplissant plus son rôle protecteur, les éléments mal tolérés ont alors carte blanche pour abîmer la peau fragile.

Et quand il s’agit de cosmétiques, il est souvent très difficile d’identifier l’agent perturbateur. Un petit indice cependant : ce sont souvent les mêmes que l’on retrouve sur le banc des accusés, à savoir les parfums de synthèse et les colorants chimiques, mais aussi les conservateurs (parabens), et tous les ingrédients irritants ou desséchants par nature, astringents, absorbants ou purifiants (alcool, argiles, silices, acides de fruits, rétinol...).


Auteur : Stéphanie Thibault.
Experts consultants : Dr Nina Roos, dermatologue et membre de la Société Française de Dermatologie, et Marie-France Nachtrab, esthéticienne et directrice de l'Institut Peausitive à Paris.
Dernière actualisation : avril 2016


publicité