publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Préparer sa peau au soleil : un bronzage sans risques

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (02. juin 2016)

Sachez d'abord qu'il faut éviter tout coup de soleil. Cette brûlure crée une cicatrice au niveau des cellules de la peau qui, à terme et aditionnée à d'autres coups de soleil, favorise les cancers d'autant plus si on a eu des coups de soleil avant l'âge de 10 ans, période où la peau n'est pas mature. Autant le dire, le coup de soleil est l’ennemi numéro un des dermatologues.

Par ailleurs, on croit qu’attraper des coups de soleil favorise le bronzage. Or, si le soleil stimule bien la mélanine (qui va pigmenter la peau), la brûlure retarde l’apparition du bronzage ; avant la couleur brune on passe au stade rouge, voire à l’étape cloque. Doublement absurde car ce n’est pas efficace tout en étant douloureux sur le moment et dangereux pour l’avenir. Bref : un bronzage sans risque passe par une exposition au soleil en douceur !

Les premiers rayons de soleil

Dès les premiers rayons, même en ville, on peut profiter du soleil en terrasse, mais il faut troquer sa crème de jour habituelle contre une crème avec un indice de protection. Ou avoir toujours un échantillon de crème solaire haute protection dans son sac à appliquer sur le visage mais aussi sur le cou, le décolleté et les mains.
Le jour où l’on va à la piscine, et l’on passe quelques minutes au soleil, prendre son lait photo protecteur pour le corps et se protéger.
Et si l’on part en vacances, refuser la "toast-attitude", mais aller au soleil progressivement.

Aller au soleil progressivement.

Si l’on veut être bronzé avec une certaine sécurité, l’idéal est d’aller au soleil progressivement et régulièrement. Un quart d’heure le premier jour, pas plus. Et une demi-heure au bout d’une semaine. Tout cela sous protection (crème, lunettes de soleil, chapeau). On évite le coup de soleil et on obtient un meilleur bronzage sans risques.

A voir notre vidéo sur les degrés de brûlures de la peau :

Le degré d'une brûlure correspond à la profondeur de la brûlure cutanée. En fonction de l'épaisseur de la peau touchée, le degré de la brûlure change. Plus la brûlure est profonde, plus le degré de brûlure est élevé…

Après une longue exposition

Après une exposition solaire, la peau est déshydratée. Bien démaquiller, enlever toute trace de produit, de maquillage, pulvériser une eau minérale ou dermatologique apaisante sur votre visage et mettre une crème hydratante simple pour la soirée.

Notre conseil :
Avant de vous coucher, mettez une bonne dose de crème pour la nuit. En cas de rougeurs, utilisez une crème apaisante en couche épaisse. Et n'oubliez pas de boire plus que de coutume pour compenser la déshydratation.

Vous avez envie d'échanger, de partager votre expérience ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Bronzage et Soleil  ou Soins de la peau !

Lire aussi notre dossier :
> Prendre soin de sa peau après le soleil.
> Comment bien protéger les enfants du soleil
> Le coup de chaleur
> Rester belle après 50 ans.


publicité