publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La transpiration

Publié par : Clémentine Fitaire (10. juin 2016)

© Jupiterimages/iStockphoto

La transpiration, on s'en passerait bien ! Que ce soit sous les aisselles, sur le front ou entre les orteils, elle peut parfois être véritablement handicapante. Quelques conseils et des infos pour mieux comprendre le phénomène de la sudation... et mieux le maîtriser.

La transpiration, ça sert à quoi ?

À l'âge adulte, chaque être humain élimine entre 0,5 et 1 litre de transpiration par jour. La transpiration (ou sudation) est donc un phénomène totalement naturel. Cette production et évacuation de sueur se fait par des glandes sudoripares présentes sur toute la surface du corps.

Ces glandes sécrètent donc de la sueur, permettant ainsi de réguler la température du corps et d'éliminer certains déchets de l'organisme. C'est plus exactement l'évaporation de la sueur qui va permettre à notre organisme de baisser sa température. 

Si les glandes sudipares se localisent donc sur presque tout le corps, elles sont surtout présentes au niveau des aisselles, du front, des pieds et des mains. On connaît tous le phénomène - peu agréable - des mains moites, d'une forte transpiration des pieds ou sous les aisselles...

La sueur, composée de sel et d'eau, est inodore. Mais à la surface de la peau, elle entre en contact avec des bactéries qui provoquent un phénomène de macération : c'est ce qui donnera à la transpiration son odeur désagréable.

Les facteurs déclenchants

> La température environnante élevée,
> La fièvre,
> Le stress,
> La ménopause parfois (si des bouffées de chaleur surviennent), et l' obésité sont des facteurs qui peuvent favoriser la transpiration.

Les maladies

Il arrive qu'une transpiration excessive (hyperhidrose) soit un des signes d'une affection particulière. Certains troubles hormonaux (endocriniens) peuvent provoquer des phénomènes d'hypersudation. Une hyperthyroïdie, par exemple, augmente le métabolisme de base, le patient se plaint souvent d'avoir chaud, et peut transpirer exagérément. Une anomalie de sécrétion de l'aldostérone sécrétée par les glandes corticosurrénales, peut engendrer un excès de sudation.

Ces pathologies s'accompagnent d'autres symptômes, en plus d'une hyperhidrose. Des examens complémentaires sont indispensables (en particulier une prise de sang) pour établir un diagnostic. Et en corrigeant le trouble hormonal, on parvient à effacer ou amoindrir l'hyperhidrose.

A lire aussi : 
> Stress et transpiration
> Au secours, je transpire trop !
> Qui dit transpiration, dit : Attention Déshydratation 

Vous avez envie d'échanger ou de poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS : Santé généraleTranspiration ou Soins de la peau, ... Discutez de tous les thèmes de santé et de bien-être qui vous intéressent !


publicité