publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bien soigner les accidents de sport : Une entorse de la cheville

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. août 2010)

L' entorse de la cheville survient à l’occasion d’un accident en "inversion" : on se tord le pied vers l’intérieur. Elle est fréquente dans les sports d’impulsion : sports collectifs, course à pied, foot, rugby... et même en pratiquant le step. Ça craque, ça gonfle sous la malléole, et on a du mal à marcher.

Dans une entorse, c'est le ou les ligaments qui ont souffert. Ils sont les éléments clés de toute articulation. Constitués de fibres, les ligaments relient les os de l'articulation entre eux. Si la cheville se tord exagérément, et anormalement, des fibres ligamentaires sont étirées jusqu'à se rompre. En fonction de l'importance de l'entorse, les ligaments sont plus ou moins lésés.

Les traitements

Seul le médecin pourra évaluer la gravité de l’ entorse.
Bénigne, elle guérit en quelques jours si on suit bien le protocole GREC :
> Glace : 4 à 5 fois par jour,
> Repos : réduire la marche, porter si nécessaire une attelle les trois premiers jours,
> Élévation : pour éviter l’aggravation du gonflement,
> Contention : bandes spécifiques pour éviter le risque de phlébite.

Ce protocole ne dispense pas ensuite d'une rééducation chez un kiné : renforcement des muscles latéraux de la cheville, exercices de proprioception (travail en équilibre sur une planche mobile) pour récupérer une bonne amplitude articulaire.

Notre conseil :
Il est vivement conseillé de suivre ces séances de rééducation jusqu’au bout afin d’éviter les douleurs chroniques et les récidives.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité