publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Blessures sportives : comment les éviter ? : Les conseils du médecin du sport

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. août 2010)

Entretien avec le Dr Vincent Gremeaux, médecin du sport au CHU de Dijon.

Doit-on s'arrêter au cours d'un entraînement si on ressent une douleur ?
Il est difficile de répondre à cette question de manière univoque. Toute douleur récente et inhabituelle doit pousser à consulter. Les douleurs passant à l'échauffement ne sont pas graves en général. Quant aux douleurs de surmenage, on peut les reconnaître si elles s’accompagnent de signes de surentraînement tels que de la fatigue permanente, des troubles du sommeil, une irritabilité, du désintérêt pour les activités sociales...

Pourquoi autant de douleurs chroniques ne trouvent-elles pas de solution ?
Tout d'abord parce que le diagnostic initial n'était pas exact, d’où la nécessité d'avoir recours à un médecin spécialisé en médecine du sport. Ensuite parce que le délai de prise en charge initiale est trop long. Le cerveau finit par "imprimer" un message douloureux chronique qui peut persister même après disparition de la lésion anatomique.
Enfin parce qu'on ne sait pas encore tout en médecine. Par exemple, dans les cas de sciatiques ou de tendinites il n'y a aucun lien entre la gravité des atteintes trouvées à l'imagerie (radio, scanner, IRM) et l'intensité de la douleur.

Si vous voulez réagir ou apporter votre témoignage... rendez vous sur notre forum.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité