publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Homéopathie et sport : en cas de douleurs musculaires

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. septembre 2013)

A noter qu'en pharmacie, on peut aussi se procurer Sportenine®, un médicament d'homéopathie traditionnellement utilisé en cas de crampes, de courbatures, de fatigue musculaire, lors d'efforts sportifs ou de surmenage physique.

Un comprimé à croquer la veille ou juste avant l'épreuve. Et en cas de douleur ou de traumatisme à la suite d'un effort sportif : un comprimé à croquer toutes les heures, à renouveler jusqu'à l'amélioration.

Sportenine®, en plus de l'Arnica montana 9 CH qui agit sur les douleurs musculaires, est composé de Sarcolacticum acidum 3 CH et Zincum oxydatum 3 CH qui permettent de diminuer les effets de l'acide lactique dans les muscles.

Après le sport

Si vous souffrez de crampes après le sport, vous pouvez aussi prendre Cuprum 9 CH et Sarcolacticum acidum 5 CH, 5 granules de chaque 2 ou 3 fois pendant la durée de l'effort sportif.

Après l'effort, China 9 CH est aussi un traitement d'homéopathie qui permet de récupérer de la fatigue physique.

Pour les compétiteurs, tous ces médicaments homéopathiques peuvent être pris sans risque de dopage.
Bien entendu, en cas d'important traumatisme, de douleur qui persiste, l'avis d'un médecin est indispensable.

Alors à vos baskets, crampons et autres rollers... et bon sport !


Bon à savoir : l'alimentation idéale pour les sportifs

Sources et notes :
Dictionnaire de l'homéopathie, Dr J. Boulet, 2007 – éditions du Rocher,
Pharmacologie et matière médicale homéopathique, D. Demarque, J. Jouanny, B. Poitevin, Y. Saint jean, 2003, éditions CEDH.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité