publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le dopage : Les substances et les méthodes dopantes interdites

Publié par : Dr. Nicolas Evrard

Sont des substances interdites en matière de dopage tous les stimulants, l'hormone de croissance, les anabolisants, les EPO et toutes les manipulations sanguines, les narcotiques, les diurétiques, ....

Sont également prohibés les produits qui augmentent le volume et la force des muscles :

Ce sont les stéroïdes anabolisants à base de testostérone, une hormone mâle normalement sécrétée par les glandes testiculaires et qui développe les muscles, augmente la puissance musculaire mais aussi augmente la combativité, l'agressivité et la confiance en soi.

L'hormone de croissance permet aussi le développement des muscles, il diminue la masse graisseuse mais entraîne des troubles de la glycémie et une déformation du visage et des extrémités : allongement du menton, du nez, ....

Les sympathomimétiques comme certains médicaments pour l'asthme entraînent une dilatation des bronches et permettent une respiration plus efficace, une meilleure oxygénation du sang ; les produits qui accélèrent le rythme cardiaque sont aussi considérés comme des produits dopants pour les sportifs.

Les EPO (érythropoïétine) permettent à l'organisme de fabriquer plus de globules rouges et donc de transporter plus d'oxygène et alors de mieux oxygéner les muscles au travail. Ils sont injectés par voie intraveineuse ou par voie sous-cutanée.

Certains sportifs font des stages d'entraînement en altitude pour augmenter le nombre de globules rouges et donc leur taux d'hématocrite, malheureusement l'hématocrite revient rapidement à la normal dès le retour à l'altitude habituelle. Aussi, après le stage, leur sang est prélevé, conservé puis injecté juste avant une épreuve sportive. C'est une manipulation sanguine interdite.

Toutes les actions sur le sang dans le but d'augmenter le nombre de globules rouges sont dangereuses pour la santé des sportifs, en effet, l'épaississement du sang entraîne des risques de thromboses (caillots de sang dans les artères et dans les veines) et des arrêts cardiaques.

Dans certains sports où le poids entre en ligne de compte, les sportifs n'hésitent pas à consommer des diurétiques qui leur font perdre plusieurs kilos en quelques heures et changer de catégorie pour mieux gagner.

 

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité