publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bien se préparer pour les sports d’hiver : Les conseils du kinésithérapeute

Publié par : Clémentine Fitaire (19. janvier 2013)

Entretien avec Jean-Philippe Mougel*, masseur-kinésithérapeute et ostéopathe, diplômé universitaire en préparation physique. Il donne plein de conseils pour avoir une bonne préparation au ski...

Une personne qui pratique régulièrement une activité physique tout au long de l'année doit-elle quand même se préparer avant les sports d'hiver ?

Il semble logique qu'une personne ayant une activité physique régulière soit plus à son aise au moment de chausser les skis, et qu'étant habituée à solliciter ses muscles, articulations et système cardio-vasculaire, résiste mieux à la fatigue (et donc s'expose moins aux chutes et aux blessures...) au long de la journée.

Y-a-t-il une alimentation particulière à adopter avant et pendant le séjour ?

En tant que professionnel de santé, je ne peux que conseiller d'adopter une hygiène alimentaire équilibrée tout au long de l'année...

Pendant le séjour, il est indispensable de prendre chaque matin un solide petit-déjeuner riche en glucides, de quoi tenir jusqu'à la pause repas de midi.

Justement, lors de cette pause, poursuivez les glucides (un sandwich fera très bien l'affaire !) et évitez les aliments trop gras et indigestes, comme la charcuterie en excès.

Ayez dans votre sac des barres de céréales, des gels, des compotes qui vous permettront d'anticiper un coup de pompe, sans oublier de vous hydrater, bien sûr, car malgré le froid on se déshydrate beaucoup en montagne.

Mais même si les vacances sont synonymes de plaisir, ne croyez pas que vos dépenses caloriques sont énormes, donc ne vous gavez pas... Prenez des sucres lents le soir (féculents), sans excès.

Pour les petits, y a-t-il des règles à respecter pour éviter les petits bobos dus au sport ?

Nos enfants sont, il ne faut jamais l'oublier, beaucoup plus fragiles que nous, plus sensibles à la fatigue, au froid et surtout, aux chocs... Commençons donc par limiter les risques de gros bobos, donc : lunettes et casque obligatoires, matériel adapté et réglé par un professionnel, contrôle de la vitesse et apprentissage précoce des règles élémentaires de sécurité.

Et pour le froid (majoré par le vent), pensez à bien protéger les parties sensibles et exposées comme le visage, et n'oubliez pas de bien boire en fin de journée.

Un dernier conseil avant de partir aux sports d'hiver ?

Ne soyez pas trop confiant, surtout le premier jour, car le matériel actuel est très performant, et vous atteindrez vos limites physiques bien avant les siennes, ce serait dommage de gâcher la fête !

Et échauffez-vous bien, pensez à faire monter votre rythme cardiaque quand vous rejoignez les pistes, en prenant les escaliers au lieu de l'ascenseur par exemple...

*Jean-Philippe Mougel est auteur de " Préparation physique du skieur ", éd. Amphora, 2005.

Jean-Philippe Mougel, masseur-kinésithérapeute et ostéopathe

Jean-Philippe Mougel, masseur-kinésithérapeute et ostéopathe, diplômé universitaire en préparation physique. Il est auteur de " Préparation physique du skieur ", éd. Amphora, 2005.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité