publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bien se préparer pour les sports d’hiver : Les sports de neige

Publié par : Clémentine Fitaire (19. janvier 2013)

Voici quelques conseils pour profiter pleinement des sports de neige sans se blesser :

Le ski alpin

Sport favori en station, le ski alpin, ou ski de piste, est une activité prisée par des publics de tous âges.
Pratiqué sur des pistes damées et balisées selon leur niveau de difficulté grâce à un code couleur (piste verte, bleue, rouge, noire), le ski est un sport physique très complet qui demande de l’équilibre et de la coordination.

Les muscles sollicités :

Le ski fait principalement appel aux muscles inférieurs : mollets, cuisses, fessiers.

Le ski de piste demande un effort assez intense lors de la descente, et propose une phase de récupération lors des remontées mécaniques.

A noter aussi que le système cardio-vasculaire et l'appareil respiratoire peuvent être aussi fortemant sollicités.

Attention :

> Le ski peut provoquer de nombreux traumatismes dus aux chutes ou à un effort excessif de certains muscles. Il est important de s’entraîner avant, de façon à préparer son corps à l’activité, et de choisir du matériel adapté.

> Le port d'un casque est fortement recommandé pour les enfants.

> Le ski est très déconseillé pour les femmes enceintes, comme tous les sports où les risques de chute sont élevés.

 

Le snowboard

Très à la mode chez les jeunes, le snowboard (trad. "planche à neige") est un sport de glisse qui se pratique sur les pistes, et demande une préparation physique.
Les deux pieds réunis sur une même planche, il s’agira alors de descendre les pistes en se servant des lois de la gravité et en effectuant des rotations du tronc pour se diriger.

Les muscles sollicités :

Le snowboard demande souplesse et agilité. Les articulations sont tout particulièrement sollicitées, mais aussi les muscles inférieurs, en particulier ceux des cuisses, ainsi que les abdominaux.

Attention :

> Requérant un bon équilibre, la pratique du snowboard est souvent l’occasion de chutes répétées. Les poignets, les fesses ou encore les genoux sont donc à protéger tout particulièrement, car ceux sont eux qui amortissent les chutes !

> Le casque est fortement recommandé pour les enfants.

> Tout comme le ski, la pratique du snowboard est déconseillée aux femmes enceintes, à cause du risque de chutes.

 

Le ski de fond

Le ski de fond, contrairement au ski alpin, ne nécessite pas de pentes. Il se pratique sur des pistes spéciales, plates, où le skieur devra utiliser ses propres muscles pour avancer, et non pas seulement la gravité !
La technique est simple : il suffit de dérouler le talon qui n’est pas attaché au ski, pour effectuer une sorte de « marche glissée » en s’aidant de bâtons.
Discipline très physique, le ski de fond permet de pratiquer un sport dans un cadre paisible, loin des pistes bondées et des remontées mécaniques.

Les muscles sollicités :

Très complet, il sollicite de nombreux muscles : jambes, tronc, dos, fessiers...

Le ski de fond requiert également de l’endurance, car il demande un effort continu.
Le système cardio-vasculaire et les capacités respiratoires sont également très sollicités.

Attention :

> Allez-y progressivement durant l’effort : ne commencez pas à toute vitesse, vous risqueriez d’être épuisé au bout de quelques minutes !

> De plus, optez pour des vêtements spécialement conçus pour évacuer la transpiration, et éviter ainsi que votre corps ne se refroidisse pendant l’effort.

 

Les raquettes

Idéale pour celles et ceux qui craignent un peu la vitesse et les pentes trop raides, la randonnée en raquettes permet de faire le plein d’oxygène tout en pratiquant une activité physique soutenue.
Les balades se font sur de grandes étendues vierges ou sur des parcours balisés, souvent au milieu des sapins.

Les muscles sollicités :

Comme la randonnée pédestre, la marche en raquettes demande une certaine endurance.
Le cœur, les muscles et les tendons des jambes travaillent particulièrement.

À noter : la dépense énergétique sera plus grande si vous préférez la poudreuse aux chemins damés, car l’effort pour avancer sera plus intense.

Attention :

> Avant une randonnée en raquettes, surtout si vous comptez sortir un peu des sentiers battus, préparez bien votre itinéraire et renseignez-vous sur les conditions météo, la qualité de la neige...

> De plus, ne surestimez pas vos capacités, commencez par des petits parcours, et enfin, évitez de partir seul(e) en randonnée.

 

La luge

Activité ludique et très appréciée des enfants, la luge comporte tout de même des règles de vigilance à suivre. D’une ou deux places, la luge « ordinaire » est le plus souvent en plastique, avec deux poignées « freins » sur les cotés.

Assis dessus, elle ne demande aucun effort physique lors de la descente... mais sollicite tous les muscles du corps pour la remonter en haut de la piste !

Précautions à prendre :

Les accidents en luge sont plus nombreux qu’on ne le pense !

Si vous êtes parent, soyez vigilent et surveillez constamment votre enfant lorsqu’il fait de la luge, ne le laissez pas pratiquer à proximité d’une route ou d’un ravin.

De plus, veillez à ce qu’il porte un casque, cela le protègera des éventuelles chutes qui peuvent s’avérer très graves.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité