publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ski alpin : L’entorse du genou, un classique du ski

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (07. janvier 2013)

Chaque saison de ski voit son lot d'accidents - et il faut dire qu'en ski les accidents sont assez fréquents. Chute, collision entre skieurs, contre un pylône : la pratique du ski alpin comporte en effet des risques. Les populations les plus touchées : les débutants, les enfants de moins de 11 ans et les personnes de plus de 55 ans.

Les accidents les plus fréquents

Les entorses (36%) et les fractures (25%) sont les accident les plus fréquents. Viennent ensuite les contusions (18%), les lésions musculo- tendinites (7%), les plaies (5%), les luxations (3%) et les traumatismes crâniens (3%). (chiffres 2005, source : Association des Médecins de Montagne)

 

L’entorse du genou, un classique du ski

Représentant 1/3 des accidents, l' entorse du genou est l'accident le plus fréquent. Chaque année, environ 15 000 skieurs sont victimes de la forme la plus grave de l'entorse du genou, la rupture du Ligament Croisé Antérieur ( LCA). Ce ligament croisé est l'un des 4 ligaments du genou ; il assure une grande partie de la stabilité du genou. Cette entorse nécessite parfois une intervention chirurgicale, et une longue période de rééducation. A savoir : les femmes de plus de 25 ans sont 3,5 fois plus exposées à ce risque que les hommes.

Pour l'éviter, il est indispensable de faire régler à chaque séjour ses fixations chez un professionnel, rappelle l'Association des Médecins de Montagnes. Les fixations doivent être réglées en fonction du poids, du sexe, de la taille et du profil du skieur. Un réglage trop faible et la chaussure se déchausse, entraînant la chute du skieur ; un réglage trop fort et la chaussure reste attachée en cas de chute, provoquant une torsion du genou.

 

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Sport ou Un médecin vous répond.

A lire aussi :

> Bien se préparer pour les sports d'hiver
> Sport : ne pas se faire mal !

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité