publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Le ski de fond : Les contre-indications du ski de fond

Publié par : Clémentine Fitaire

Les contre-indications de ce sport sont surtout liées à l'effort produit qui peut être intense, à l'altitude et concernent principalement :

> Les femmes enceintes (surtout au 1er et au 3ème trimestre). Le ski de fond peut être toléré au second trimestre à condition de pratiquer cette activité au super ralenti !

> Les personnes souffrant de problèmes cardio-vasculaires, d' insuffisance respiratoire importante.

> Éventuellement, n'hésitez pas à demander l'avis de votre médecin avant de pratiquer le ski de fond.

 

Les accidents et petits problèmes courants

En ski de fond, les chutes sont moins fréquentes qu'en ski alpin. Cependant, des petits accidents peuvent survenir :

> Les chevilles ainsi que les genoux sont particulièrement sollicités dans le ski de fond. Pour éviter les entorses, échauffez bien ces articulations avant de partir en randonnée.

> Attention aux coups de froid et à l'hypothermie ! Choisissez une tenue adaptée, prévue pour les sports de neige, et évacuant la transpiration, afin d'éviter que votre corps se refroidisse.

 

Précautions à prendre

> Choisissez un matériel adéquat, et une tenue conçue pour évacuer la transpiration.

> Évitez de partir seul en dehors des pistes de ski de fond.

> Avant de partir en randonnée, prévoyez une quantité suffisante d'eau afin de vous hydrater tout au long de l'activité, et aussi une petite collation.

> Protégez-vous également du soleil avec une crème indice 50+ et des lunettes de soleil, pour éviter les effets néfastes de la réverbération de la neige.

 

A lire aussi : 
> Le ski alpin 
> La randonnée en raquette
> Le snowboard
> Bien se préparer pour les sports d'hiver.
> La marche nordique

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité