publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pratiquer un sport après 50 ans: Les avantages du sport

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (12. octobre 2011)

En 2040, nous serons 21 millions de plus de 60 ans, en France !
Les baby-boomers des années 50, auront dans les 90 ans. Autant dire que la définition du troisième âge aura été revue et corrigée ! Elle l’est déjà.

On le sait bien, une femme de 50 ans aujourd’hui pourrait être la fille d’une femme de 50 ans d’il y a un siècle.
On mange mieux, on se soigne mieux, on bénéficie de plus de confort, et, du coup, on vit plus longtemps.

En prenant de l’âge, on devient plus raide, on a parfois des douleurs un peu partout, et on a perdu la force de ses 20 ans. Cela fait partie du vieillissement naturel.

On perd de la force parce que l’on perd de la masse musculaire. Parce que le métabolisme musculaire se fait moins bien. Du coup, étant moins fort, on perd en habileté motrice et on a moins d’endurance (le cœur aussi est un muscle !).

Si l’on ne fait rien, et que nos articulations, deviennent raides, la structure même des os va se modifier. C’est le cas, chez certaines femmes qui, après la ménopause, souffrent d’ ostéoporose. Mais même l’ostéoporose peut être, en partie, évitée avec une pratique sportive régulière.


publicité