publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pratiquer un sport après 50 ans: Les précautions à prendre

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (12. novembre 2014)

Quelles précautions prendre au juste quand on pratique un sport à 50 ans et plus ? Le piège quand on reprend une activité physique ou un sport que l’on a pratiqué étant jeune, est de le reprendre au même niveau que lorsqu'on a arrêté.

Il est évident que l’on n’a pas les mêmes capacités à 20 ans qu’à 60, surtout si l’on n’a pas trop bougé entre temps ! Donc, aucun sport n’est interdit, s’il vous fait envie ou plaisir.
C’est la manière de le pratiquer qu’il faudra adapter.

Il ne faudrait pas vous exposer à un accident. Ce serait la meilleure garantie de vous retrouver sédentaire ! Donc, avant de reprendre ou de démarrer un sport, le plus sage est d’en parler avec votre médecin. Il peut vous faire passer un petit bilan, un test d’évaluation, et vous donner ainsi, son feu vert, en toute sécurité.

Anciens sportifs, attention : ne surestimez pas vos capacités. Vous avez été très fort, mais c’était il y a quelques années. Vous avez toujours la technique, mais vous n’avez plus les 20 ans et les forces de votre souvenir. Soyez raisonnable. Ne vous entraînez pas avec la même intensité ou la même fréquence que les plus jeunes.

Les conseils pratiques

> Si vous redémarrez une activité sportive abandonnée depuis plusieurs années ou si vous commencez un nouveau sport, choisissez plutôt un sport d'endurance. Cela fera travailler votre système cardio-vasculaire, en sécurité. Mieux vaut un effort long et peu intense que des efforts brusques et très intenses.

> Pensez toujours à y aller progressivement. Prenez le temps de bien vous échauffer avant l’effort.

> Si vous sentez que vous dépassez vos capacités, n'hésitez pas à vous arrêter ou à ralentir. Dosez l’effort.

> Soyez toujours à l’écoute de votre corps. Il sait vous envoyer des signaux pour vous doser. La douleur est le premier avertisseur dont il faut tenir compte.

> N’hésitez pas à essayer plusieurs activités avant de choisir celle qui vous convient le mieux. Et si le changement vous amuse, multipliez les sports. Ils peuvent vous apporter des avantages complémentaires. Et, l’essentiel est de s’amuser.

> Ne restez pas seul. Mieux vaut effectuer un sport accompagné. D’abord, à plusieurs, c’est plus distrayant et c’est plus rassurant, sécurisant.

> Pas tous les jours : même si vous êtes en forme, ménagez-vous un jour de relaxe entre deux. Ce qui ne veut pas dire un jour-fauteuil. Mais, le jour de repos, marchez, jardinez... Continuez de bouger.


publicité