publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Pratiquer un sport après 50 ans : le témoignage d'une femme

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. avril 2016)

Le témoignage de Sophie, 56 ans, retraitée.

Vous sortez d'une dépression. Racontez-nous...

J’ai choisi de prendre ma retraite à 55 ans. J’étais fatiguée. J’ai eu un cancer du sein, il y a quelques années. C’est éprouvant, aussi bien pour le corps que pour le moral. Je me sentais très fatiguée. J’aimais bien mon travail. J’étais secrétaire dans une grande entreprise et j’avais beaucoup de contacts avec mes collègues. L’ambiance au travail était très bonne. Mais j’étais fatiguée, et mes enfants, mon mari m’ont conseillé d’arrêter le travail. J’ai pris ma retraite.
Et c’est vrai que je l’ai mal supporté. Je me suis retrouvée du jour au lendemain à la maison. Toute seule. Mon mari travaille encore. Les enfants sont grands. Je me suis retrouvée sans repères. J’ai fait une bonne déprime. J’ai pris des antidépresseurs et mon médecin m’a conseillé de pratiquer un sport. Je ne m’en sentais pas trop capable, il faut dire. Mais j’ai commencé.

Vous avez choisi quelle activité ?

Pour commencer, j’ai fait de la gym. Je me suis inscrite dans une salle. Au début, je ne me sentais pas au niveau. J’étais raide de partout. Quand je voyais les autres enchaîner les pas, se plier comme des lianes, ce n’était pas agréable. Mais en fait c’est revenu très vite. Vous ne pouvez pas savoir combien ça m’a fait du bien. En quelques séances, j’ai réussi à suivre. Je rentrais de là, le sourire aux lèvres. J’ai rencontré des filles sympas. On rentrait ensemble. On allait prendre un pot après les cours. Vraiment, ça m’a fait du bien. Je me sentais plus jeune. Encore capable, quoi !
Et là, je me suis dit : après tout, j’ai le temps, pourquoi je ne ferais pas de la danse. J’en ai toujours rêvé.

Vous aviez fait de la danse quand vous étiez jeune ?

Quand j’étais petite, je faisais de la danse classique. J’ai arrêté avec mes grossesses. Mais j’en ai toujours gardé beaucoup de nostalgie. Je ne pensais pas recommencer la danse. Mais quand j’ai vu que je récupérais en souplesse, je me suis dit, pourquoi pas ? Et là, c’est un vrai bonheur. Je me suis inscrite dans un cours de danse moderne. Je n’avais jamais fait ça, mais j’en avais toujours eu envie. Là, maintenant, j’ai le temps.
Cela a changé ma vie. C’est vrai ! Je vais voir des spectacles de danse. Je vais aux cours trois fois par semaine. On prépare des spectacles. J’ai retrouvé la passion de mes 20 ans. Bien sûr, je n’ai pas la même morphologie. Bien sûr, je ne fais pas les mêmes choses qu’une plus jeune. Mais, je peux vous dire que je m’éclate !

>> Vous souhaitez réagir, partager votre expérience... rendez-vous sur notre FORUM.

Quel est votre IMC ? Découvrez si vous êtes en surpoids, avec un poids insuffisant (maigreur) ou de corpulence normale !


publicité