publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bébé constipé: Les traitements

Publié par: Dr. Nicolas Evrard (05. avril 2011)

Dans la plupart des cas, la constipation du nourrisson est liée à son alimentation. Avant d'intervenir avec un traitement, c’est par l’alimentation que l’on pourra y remédier.

Chez un enfant dont l’alimentation est déjà diversifiée. Il faudra vérifier :
> qu’il n’y a pas trop de farines dans les biberons.

> que le bébé est suffisamment hydraté. Ne pas oublier les biberons d’eau.

> que son alimentation est suffisamment fractionnée. De trop gros repas peuvent compliquer le transit intestinal. Mieux vaut plusieurs repas légers, plus faciles à évacuer.

> que les laits lui conviennent bien. Certains laits favorisent le transit. Si le bébé est constipé, autant lui proposer ces laits-là. C’est à voir avec votre pédiatre ou le pharmacien. Cela dit, il ne faut pas en attendre des miracles. C’est juste une aide supplémentaire.

Autres conseils :
> Certaines eaux minérales sont plus laxatives que d’autres. On sait que l’Hépar® favorise le transit. On peut l’utiliser pour la préparation des biberons, en sachant cependant que cette eau contient beaucoup de magnésium et qu’il faut donc l’utiliser avec pondération : pas plus de 200 ml par jour, soit la moitié d’un biberon, deux fois par jour.

> Evitez le riz et les carottes.
> Donnez des légumes verts contenant des fibres (haricots verts, épinards...).
> Donnez du pain de son et des pruneaux.

Faut-il donner des médicaments ?

En fait, il est rarement utile d’avoir recours à des traitements. Et dans tous les cas, lorsqu’on y a recours, cela doit être sur avis médical.

> Par voie orale, seront recommandés les médicaments qui entraînent une hydratation des selles, comme ceux à base de macrogol. Le traitement est prescrit dans le cas d’une constipation réelle et uniquement sur avis médical.

> Par voie orale on pourra utiliser des lubrifiants (comme le Lansoÿl®, à base de paraffine) qui pourront aider au passage et à l’évacuation des selles...

> Les autres laxatifs ne sont pas conseillés. Ils sont irritants et dangereux.

> Les lavements doivent également être pratiqués dans des cas exceptionnels et de préférence par des personnels soignants.



publicité