publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mon bébé a un oeil qui pleure

Publié par : Elide Achille (08. septembre 2014)

Votre bébé a un oeil qui pleure ? Le larmoiement persistant chez le nourrisson est un des motifs les plus fréquents de consultation d'ophtalmologie pédiatrique. Il est en effet courant qu'un bébé présente un larmoiement uni ou bilatéral à la naissance.

La sécrétion lacrymale est le produit d'un équilibre entre la production et l'évacuation des larmes. Celles-ci ont une fonction de protection de l'oeil contre les agressions externes (poussières, microbes). Elles sont un complexe multicouche qui assure la vitalité de la cornée et permet la respiration de l'oeil, puisque c'est à travers le film lacrymal que passe l'oxygène qui participe à la vie de la cornée.

Normalement, la quantité de larmes qui arrivent sur l'oeil correspond à celle des larmes évacuées. Il se peut toutefois que cet équilibre soit perturbé, provoquant un larmoiement : les larmes ne sont pas évacuées à la vitesse voulue, elles rendent l'oeil brillant et coulent sur les joues...

Chez le nourrisson, le larmoiement peut être déclenché par deux mécanismes : une surproduction de larmes (larmoiement par hypersécrétion) ou un blocage du système de drainage des larmes (obstruction de la voie lacrymale). Il se peut que ces deux mécanismes se conjuguent.

Précision : le canal lacrymal qui évacue les larmes se situe à l'angle interne de chaque paupière inférieure.
En cas de larmoiement qui perdure chez l'enfant, il faut consulter rapidement, et le diagnostic exact doit être fait par un ophtalmologiste.

La première étape du diagnostic est l'examen du bébé : un seul oeil pleure ou les deux ; sécrétions « propres » ou infectées ; test au colorant ; éventuellement un examen du fond d'oeil et si les conditions le permettent, une endoscopie nasale. L'ophtalmologiste pourra ainsi identifier le mécanisme du larmoiement et établir le protocole de traitement le mieux adapté.

 

Auteur : Elide Achille.
Consultant expert : Dr Jean-Antoine Bernard, ophtalmologiste, directeur scientifique de la Société Française d'Ophtalmologie.


publicité