publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Bégaiement : les causes

Publié par : Dr. Ada Picard (18. octobre 2016)

Les causes du bégaiement sont souvent peu connues. C'est généralement un ensemble de paramètres qui déclenche ce problème, d'origine psychologique, neurologique et environnementale. 

Les facteurs favorisants la survenue d'un bégaiement pourraient être physiques (malformations des organes phonatoires, de l'oreille, ou du cerveau), psychologiques (un tempérament anxieux, perfectionniste), ou encore environnementales, comme une pression parentale importante vis-à-vis de l'expression orale de l'enfant, ou encore une ambiance familiale conflictuelle.

On peut également identifier des facteurs déclenchants le bégaiement : événements mal vécus par l'enfant (comme la naissance d'un autre enfant, un changement d'école, un déménagement, la séparation des parents...), évènement traumatique comme un grave accident ou la mort d'un proche, etc.

Le bégaiement s'accentue quand la personne concernée vit une forte émotion ou un état de stress. Il peut être accompagné de tics, de tensions dans le visage et la mâchoire, de mouvements qui servent à faciliter la prononciation des mots.

Des facteurs de chronicisation peuvent également entretenir le bégaiement : comme des reproches, des conseils inadaptés ou, au contraire, de l'indifférence. Ces comportements ont tendance à faire faire à l'enfant de gros efforts de parole, ce qui entretient paradoxalement son bégaiement. 


publicité