publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Coliques du nourrisson : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (16. juillet 2014)

Les coliques du nourrisson sont très courantes et sans danger. Il n'y a donc pas d'inquiétudes à avoir vis-à-vis de son bébé.

Il n'existe aucun traitement précis à donner à votre enfant. Les médicaments antispasmodiques ont une efficacité limitée qui n'a pas été prouvée. En revanche, bues en tisane, certaines plantes aux vertus antispasmodiques, comme la camomille, la réglisse et la verveine, peuvent atténuer les coliques.

Les changements diététiques ne sont pas recommandés en première intention. Cependant, le changement de lait peut être proposé par le médecin en cas de troubles associés (régurgitations, etc.). Quoi qu'il en soit, ne changez pas l'alimentation de bébé sans en parler à votre médecin.
Enfin, si les coliques du nourrisson sont une affection bénigne et transitoire, la présence d'autres symptômes remet en cause le diagnostic et justifie de ce fait une consultation médicale.

Les conseils pendant la crise
La seule règle, face à un nourrisson en crise difficile à apaiser, est de garder confiance en soi, et de rester tranquille. Ce n'est toutefois pas ce qu'il y a de plus simple, le plus dur étant parfois de se rassurer soi-même !

Pourquoi ne pas commencer par mettre une musique calme pour détendre un peu l'atmosphère ?
Certains préconisent de masser doucement (en cercle) le ventre de bébé, ou encore de le porter en position ventrale (à califourchon sur vos bras). Mais il faut savoir qu'aucun de ces remèdes ne marche à tous les coups.

L'important est d'avoir des gestes rassurants et de ne pas répondre par de l'agitation. L'intuition maternelle est souvent le meilleur guide qui soit. Mais si vos ‘méthodes' et les conseils donnés ne marchent pas, il n'y a pas de quoi culpabiliser. Ce dont le bébé a besoin dans ces moments douloureux, est une maman qui l'aime et qui le soutient.


publicité