publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Constipation durant la grossesse : Les médicaments

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. décembre 2014)

Ils sont envisagés si les solutions diététiques et d'hygiène de vie n'ont pas amélioré la constipation lors de la grossesse.

1 - Les médicaments "classiques" :
Le médecin peut éventuellement prescrire à la femme enceinte de l'huile de paraffine, à raison d'1 ou 2 cuillères à soupe le soir.

Des mucilages peuvent être aussi prescrits pour améliorer l'hydratation des selles. Le lactulose ou encore le lactilol peuvent être également conseillés.

Et en cas de constipation sévère durant la grossesse, le médecin peut donner un micro-lavement par Microlax®, par exemple ; ou des suppositoires à base de glycérine (Rectopanbiline®).

Notre conseil : ne prenez pas ces médicaments en automédication. Suivez scrupuleusement les indications du médecin ou de la sage-femme.

2 - L'homéopathie :
Le mieux est certainement de vous adresser à un médecin homéopathe, en accord avec la sage-femme ou le gynécologue qui vous suit.

Les médicaments homéopathiques souvent utilisés en cas de constipation lors de la grossesse sont : Hydrastis ; Sepia officinalis ; Collinsonia en 5 CH.

Les médicaments homéopathiques, présentés généralement sous forme de granules, ont l'avantage de ne pas être toxiques.

A noter encore que quelques séances d'acupuncture peuvent être aussi indiquées. Le mieux est de consulter un médecin qui connaît bien les indications de l'acupuncture lors d'une grossesse, ou une sage-femme qui pratique cette discipline chinoise.


publicité