publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Convulsion hyperthermique de l'enfant : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. juin 2014)

Les causes exactes des convulsions hyperthermiques chez l'enfant ne sont pas réellement connues.

Une des raisons expliquant que la fièvre peut engendrer des convulsions chez un bébé, est liée à une immaturité du cerveau chez le jeune enfant, et qui est donc plus « excitable ». A noter aussi qu'il existe une prédisposition familiale pour ces convulsions hyperthermiques.

L'élévation brutale de la température du corps de l'enfant ou du bébé réagit par une crise convulsive. Les facteurs favorisants sont : une montée rapide de la température, un âge inférieur à 18 mois, et si le bébé a déjà fait une crise de ce type auparavant. Elle survient quand la température de l'enfant est supérieure à 38° C, et parfois dès le début de la montée de la température. Cette crise convulsive hyperthermique risque de récidiver, si la première convulsion fébrile est survenue à un très jeune âge.

Après des convulsions hyperthermiques, il est conseillé de prendre l'avis d'un médecin qui s'assure que ces symptômes sont bénins, et il évaluera si des investigations particulières sont nécessaires. Le médecin décidera de faire un bilan médical nécessitant une hospitalisation. Une prise de sang, mais aussi une ponction lombaire peuvent être effectuées, parfois aussi un électro-encéphalogramme.

Par contre, si des convulsions durent plus de 5 minutes, ou si elles surviennent en l'absence de fièvre, si la peau de l'enfant devient un peu bleue autour des lèvres et sur les mains, s'il présente 2 voire plus épisodes de convulsions, si l'enfant a du mal à respirer, s'il a du mal à revenir à lui... il est recommandé d'appeler le 15 ou le 18.


publicité