publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Diplopie : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. octobre 2014)

Il est important de consulter très rapidement un médecin. Car il arrive que le patient nécessite une prise en charge urgente. En fonction des circonstances de survenue de cette diplopie, d'éventuels autres symptômes... des soins immédiats peuvent être nécessaires.

Le médecin ophtalmologue va d'abord effectuer un examen ophtalmologique complet. La direction du regard dans laquelle la diplopie apparaît, l'état des pupilles... vont lui permettre de déterminer le muscle en cause. En effet, six muscles permettent de mobiliser l'oeil. Et ces muscles sont commandés par différents nerfs crâniens (III, IV, VI). En fonction de l'examen réalisé par l'ophtalmologue, celui-ci pourra déterminer l'éventuelle région cérébrale touchée.

L'observation du fond de l'oeil est aussi systématique et fournit des éléments complémentaires. Le médecin peut aussi rechercher des troubles neurologiques à l'examen clinique. Enfin, en fonction de l'orientation de son diagnostic, il pourra prescrire différents examens complémentaires : prise de sang, scanner, IRM, artériographie...

Il n'y a pas de traitement à proprement dit de la diplopie. Une fois la pathologie causale identifiée, il faut bien sûr la traiter.

Cette prise en charge peut être plus ou moins urgente. En cas de rupture d'anévrisme, par exemple, il ne faudra pas attendre. Des causes infectieuses demandent aussi un traitement rapide.

La myasthénie, nécessite quant à elle, un traitement bien spécifique. Le traitement des poussées repose sur des médicaments anticholinestérasiques, et sur l'injection intraveineuse d'immunoglobulines. Et le traitement de fond s'appuie sur la prescription de corticoïdes et/ou d'immunosuppresseurs.


publicité