publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La diplopie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (28. octobre 2014)

La diplopie se caractérise par la vision double d'un objet unique. Quand elle est franche, la diplopie est facilement reconnue par le patient. En effet, la vision « double » est vraiment nette ; et suffisamment anormale pour alerter la personne atteinte et l'amener à consulter un médecin rapidement.

Cependant, elle est parfois beaucoup plus discrète, se manifestant par un flou ou n'apparaissant que selon une certaine direction du regard.

Il existe deux types de diplopie : la diplopie monoculaire et la diplopie binoculaire. Pour faire la différence, il suffit de fermer un oeil.

Dans la diplopie monoculaire, la perception de vision double persiste après occlusion d'un oeil. Les causes sont principalement liées à des maladies ou des anomalies concernant l'oeil. Il peut s'agir de troubles de la réfraction ou d'anomalies des milieux à l'intérieur de l'oeil. Cette diplopie est relativement rare.

La diplopie binoculaire résulte principalement d'une paralysie oculomotrice liée à une atteinte des nerfs ou des muscles optiques. De nombreuses pathologies peuvent entraîner une telle paralysie. Parmi elles, il existe des origines traumatiques (traumatisme crânien ou de l'orbite de l'oeil), des raisons vasculaires (maladie de Horton, rupture d'anévrisme...), ou encore virales ( zona ophtalmique), et des maladies générales comme le diabète, ou liées à une affection neurologique comme une sclérose en plaques.


publicité