publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleur au pied - mal au pied : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. février 2015)

Les causes d'un mal au pied sont très diverses. En cas de légères douleurs au pied, le problème provient souvent de chaussures inadaptées et trop serrées provoquant ainsi des problèmes de surcharge avec des points de compression et parfois la survenue d'ampoules. Cela peut souvent entraîner des cors, voire des escarres aux pieds.

Parmi les causes courantes : un ongle d'orteil incarné, à la base inoffensif, ou une mycose du pied peuvent devenir douloureux.

Les causes suivantes peuvent également provoquer une douleur au pied :
> Une blessure, un traumatisme.
- Une entorse du pied, pouvant provoquer des blessures de ligaments (par exemple, une déchirure du ligament externe au niveau de la cheville).
- Des tensions, douleurs et blessures musculaires.
- Une blessure d'un tendon (par exemple, une déchirure du tendon d'Achille).
- Une fracture (par exemple, une fracture de la cheville ou d'un métatarse).

> Une inflammation d'origine articulaire (arthrite), ou tendineuse (tendinite), ou encore de l' os (périostite).

> Une déformation du pied ou de certains orteils : un pied plat, un pied en crochet, un orteil en marteau ou un orteil en griffe, un pied creux, un hallux valgus, un pied falciforme, un pied arrondi, un pied étalé, un pied plat valgus, un pied bot.

> Des problèmes liés aux nerfs, à la peau, aux articulations, au métabolisme, ou même aux vaisseaux... peuvent également causer une douleur au pied :
- Un accès de goutte (surtout le gros orteil est concerné),
- Une usure d'une ou plusieurs articulations (arthrose) situées au pied,
- Un rhumatisme articulaire ( spondylarthrite ankylosante engendrant parfois des douleurs aux talons),
- Une aponévrosite plantaire (fasciite plantaire ou épine calcanienne),
- Un syndrome de rétrécissement, comme le syndrome du canal tarsien (rétrécissement du nerf du tibia provoquant des douleurs et des troubles sensoriels à l'intérieur de la cheville),
- Une maladie du système nerveux avec des lésions nerveuses (comme une polyneuropathie),
- Une maladie de la peau au niveau du pied, par exemple un psoriasis,
- Une tumeur (par exemple, un cancer des os),
- Une ostéoporose,
- Un trouble de la circulation sanguine (par exemple artériosclérose),
- Un caillot formé dans un vaisseau situé dans la jambe (thromboses et embolies).


publicité