publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleur au talon : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. avril 2016)

Il est difficile d'énumérer toutes les causes responsables d'une douleur du talon. En voici quelques-unes liées à des pathologies (...ou à un traumatisme) :

> Les fractures. Elles sont dues en général à des chutes brutales. Elles sont le plus souvent pluri-fragmentaires (constituées de plusieurs fragments). Le recours à la chirurgie n'est pas souvent nécessaire. Un traitement orthopédique (plâtre) est généralement suffisant.
> La calcanéite est l'inflammation de la zone entourant le calcaneum : les tendons situés à la plante du pied, sous le calcaneum. La calcanéite se traduit par une douleur au talon, se réveillant à la marche, et par un oedème (gonflement).
> A l'adolescence et en particulier, si l'on est sportif, on peut se plaindre de problèmes concernant des cartilages osseux situés dans le calcanéum (maladie de Sever) : une ostéonchondrose de croissance.
> Lors d'un rhumatisme inflammatoire (spondylarthrite ankylosante), on peut se plaindre d'une douleur aux deux talons, mais aussi de la colonne vertébrale, de la cage thoracique...
> Certaines atteintes squelettiques, telles qu'une arthrose entre l'astragale et le calcanéum, peut engendrer une douleur au talon.
> L'épine calcanéenne : il s'agit d'une excroissance de tissu osseux qui se développe sur la face inférieure du calcaneum. Les douleurs s'installent lentement, jusqu'à devenir parfois très invalidantes. Des déformations, en forme de « bec de perroquet » peuvent apparaître. Si la mésothérapie et les anti-inflammatoires sont inefficaces, on peut envisager une opération chirurgicale.
> Les souffrances neurologiques. Les douleurs peuvent venir des nerfs qui traversent la région ou du nerf sciatique qui se font sentir jusque-là.

A côté d'une maladie spécifique pour expliquer une douleur au talon, voici quelques-uns des problèmes les plus fréquents qui peuvent encore survenir :
> Les anomalies de morphologie du pied. Ce que l'on appelle les troubles architecturaux, tels que le pied creux ou le pied cambré pouvant provoquer une douleur au talon.
> La diminution du coussinet graisseux au talon. Une diminution liée à l'âge, mais aussi à des traumatismes répétés.
> L'aponévrosite ou facilite plantaire. Il s'agit d'une inflammation caractérisée par une douleur, le plus souvent, qui survient au côté interne du talon. L'aponévrosite est fréquente chez les coureurs à pied. Elle peut être liée à ce que l'on appelle une épine calcanéenne.
> Les tendinites des tendons qui traversent ou qui terminent cette région anatomique. La plus connue étant la tendinite du tendon d'Achille !

Bien sûr, pour établir un diagnostic précis et connaître les causes dúne douleur au talon, on peut commencer par consulter son médecin généraliste, et éventuellememt un spécialiste qui prescrira certainememt des examems spécifiques.


publicité