publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Une douleur au talon

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. avril 2016)

© Jupiterimages/iStockphoto

La douleur au talon est un problème courant qui peut survenir lors de circonstances très différentes. Il existe heureusement des moyens pour la traiter, mais aussi la prévenir...

Dans la plupart des cas, la douleur de talon a une cause bénigne. On n'en meurt pas ! Cela dit, lorsque la douleur est trop vive, trop importante, et surtout, lorsqu'elle se répète trop souvent, elle peut se transformer en véritable handicap.

Il ne faut pas, alors, la banaliser, mais la prendre en charge de manière efficace. Le pire serait surtout passé un certain âge, de s'enfermer chez soi et ne plus oser sortir par crainte de la douleur. Les choses ne pourraient alors qu'empirer par le jeu de la dégénérescence des tissus. Sans compter les conséquences psychologiques d'une douleur qui peut être lancinante...

Pour mieux comprendre ce qui nous « casse tant les pieds », le talon est constitué du calcaneum et au-dessus d'un autre os : l'astragale. Ces os empilés l'un au-dessus de l'autre, ne sont pas d'une grande stabilité, ce qui peut expliquer parfois l'origine d'une douleur au talon.

Sous la peau de la plante des pieds, existe une structure en éventail ressemblant un peu à une palmure constituée d'un tissu solide, légèrement élastique, tendu du talon jusque vers les orteils. Cette structure plantaire est en cause dans la courbure et la cambrure du pied. Et elle peut être en cause en cas de douleur au talon.

Dernier détail anatoque : au niveau du talon se trouve aussi une sorte « d'amortisseur » naturel constitué de graisse. Sauf que, à l'inverse de la graisse qui augmente au fil du temps, cette graisse-là, au niveau du talon, diminue avec le temps ! Ce qui fait qu'avec l'âge, cette espèce d'amortisseur naturel, de coussinet, tend à s'appauvrir, expliquant que l'on ait parfois mal au talon (ou les deux) !

Bref, le pied est d´une structure anatomique assez complexe, qui est soumis à d´importantes pressions mécaniques à chaque fois que nous marchons ou que nous courrons. Pas étonnant que le talon puisse être une zone sensible susceptible de souffrir parfois...


publicité