publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleur au testicule : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. mai 2016)

Les causes d'une douleur au testicule peuvent être nombreuses.

1 - La torsion de testicule
Une douleur au testicule soudaine et violente peut révéler une torsion testiculaire. Facile à comprendre : la torsion de testicule signifie que le testicule tourne sur lui-même et tord le cordon spermatique qui le tient. Dans ce cordon spermatique, se trouvent : des nerfs, des artères, des veines...

Attention : le risque est de perdre sa fertilité ou même son testicule, si l'on attend trop longtemps.
> En une heure, on perd sa fertilité.
> En six heures, on perd son testicule.

Autant dire qu'il faut agir vite. Il s'agit d'une urgence chirurgicale.
La torsion de testicule survient plus fréquemment chez l'enfant ou chez l'adulte jeune. Elle se produit lorsque le cordon testiculaire est un peu trop long ou lorsque le testicule est mal fixé au fond de la bourse.

> Quel symptôme ?
Ceux qui en ont déjà souffert vous le diront : la douleur au testicule est brutale, très violente et elle ne fait qu'augmenter. Cela ne fait mal que sur un testicule.

> Le risque
Si l'on attend, les veines, artères, et canaux qui alimentent le testicule sont fermés par la torsion. Le testicule n'est donc plus irrigué. Il risque de nécroser (mourir). Et cela va très vite.

> Que faire ?
Si cela vous arrive, n'allez pas chez le médecin généraliste. Rendez-vous immédiatement aux Urgences, dans un établissement où se trouve un service d'urologie. Il en va de la survie de votre testicule et de votre fertilité. Attendre que ça se passe, prendre rendez-vous chez le généraliste, attendre dans la salle d'attente... c'est trop long ! Il faut agir vite.

> Le diagnostic
Le médecin n'aura pas de mal à voir qu'il s'agit d'une torsion de testicule. Le testicule tordu est très douloureux, et remonté. La spire formée par la torsion dans le cordon, est même parfois palpable, au-dessus du testicule.

2 – L'infection orchi-épididymite
Il s'agit d'une infection sexuellement transmissible ou d'une infection à germe urinaire banal. Cela engendre l'infection d'un testicule (orchite), ou d'un épididyme (petit canal accolé à l'arrière du testicule).

> Les symptômes
La douleur au testicule est aiguë, pulsatile. Elle n'est ressentie que sur un testicule. Cette douleur est donc unilatérale. On peut la confondre avec une douleur liée à une torsion de testicule.
Une telle infection touche plus souvent l'adulte que l'enfant. En plus de la douleur testiculaire, cette infection peut donner de la fièvre, des frissons, des signes urinaires (on a envie d'aller faire pipi très souvent et ça brûle en urinant).

> Les causes
Le plus souvent, l'infection est liée à un germe urinaire, comme Escherichia Coli. L'infection démarre au niveau de l'urètre et remonte par les canaux déférents, jusqu'à l'épididyme.

> Le diagnostic
Même si la douleur au testicule est un signe d'appel important, certains examens sont indispensables : avec une prise de sang, on verra les signes infectieux avec une numération formule sanguine altérée (beaucoup de leucocytes). La vitesse de sédimentation et la CRP sont augmentées.

3 - Un traumatisme
Une douleur au testicule peut bien sûr être liée à un traumatisme local. Généralement, quand cela arrive, on en connaît la cause. On est tombé de vélo, on est tombé sur la barre du vélo, on a pris un coup de pied au foot, on a eu un accident, etc. Et cela fait très mal !

4 - La fracture du testicule
Le testicule peut être fracturé. Et oui ! On parle de fracture du testicule. En fait, dans le cas d'un traumatisme violent, le testicule peut éclater, comme un fruit. Dans ce cas, la douleur au testicule est violente.


publicité