publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleur au testicule : les douleurs chroniques

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. mai 2016)

Ces douleurs chroniques du testicule posent généralement des problèmes au médecin. Il va falloir en déterminer la cause et ce n'est pas toujours simple. Il peut s'agir d'un problème anatomique, d'un problème lié à une neuropathie ou encore de douleurs psychosomatiques. Voyons les principales causes de ces douleurs chroniques.

1 - Le testicule oscillant
On l'appelle aussi le « testicule ascenseur » : le testicule monte et descend dans le scrotum. Il sera parfois dans la bonne position, parfois il remontera en position inguinale (entre l'abdomen et le scrotum). Cela se produit quand il fait froid, lors d'un stress, d'une émotion... Le testicule ne redescend dans la bourse que de manière intermittente.

La douleur au testicule survient elle aussi de manière intermittente : lors d'un rapport sexuel ou d'un effort physique.
Vous pouvez voir, vous-même, que le testicule est remonté. En appuyant, il est possible de le faire redescendre. Et quand il est redescendu, la douleur cesse.

2 - Les douleurs liées à une neuropathie
Le nerf qui sert à l'innervation du testicule, prend sa naissance au niveau de la deuxième vertèbre lombaire L2 (au milieu du bas du dos). Si, pour une raison quelconque, ce nerf est coincé, malmené sur son trajet, la douleur peut se faire ressentir au niveau du testicule. A ce moment-là, ce n'est pas le testicule qui souffre, c'est le nerf ! Mais il faut parfois du temps, face à ce genre de symptôme, pour faire le rapport entre la douleur et sa cause. Lors de l'examen, vous constaterez, avec votre médecin, que ce n'est pas le testicule qui a mal.

3 - Les douleurs psychosomatiques
Les testicules, comme tout l'appareil génital, évidemment, représentent une zone fréquente de projection somatique. L'homme est fragile dans sa sexualité.
Cela peut se traduire, par exemple, par des douleurs au moment d'une érection. On peut alors remonter le fil et constater des problèmes sexuels ou relationnels avec la partenaire. Mais, cela peut être long et difficile à établir !

4 - L'hydrocèle
Il s'agit d'un épanchement de liquide dans la bourse. Et cela peut devenir très gros ! Mais ce n'est pas le testicule qui enfle, c'est la bourse qui s'emplit de liquide. Ce liquide séreux provient de la vaginale, une tunique qui enveloppe le testicule. Le liquide est produit entre les deux feuillets de cette vaginale. A partir de 50-60 ans, il peut arriver que la vaginale produise du liquide, mais ne l'évacue pas aussi bien qu'avant. On ressent une douleur au testicule et une gêne.


publicité