publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleur au testicule

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (17. février 2015)

Contrairement à ce que l'on peut croire, les douleurs du testicule sont une cause fréquente de consultation. Et attention : derrière une douleur au testicule qui peut sembler banale, sans grande incidence, peuvent se cacher des pathologies importantes.

En cas de douleur du testicule soudaine, il faut immédiatement se rendre aux urgences les plus proches. Il en va de votre fertilité à venir, voire même de la sauvegarde de votre testicule. Explications.

Les deux testicules se trouvent à l'extérieur du pelvis, dans une sorte de poche, appelée le scrotum. Etant à l'extérieur du corps, ils se trouvent à une température plus basse (2° C de moins), ce qui permet aux spermatozoïdes de vivre. Chaque testicule adulte mesure environ 3 cm de haut sur 2 cm de large, et il pèse environ 18 g.

Accolé au testicule à l'arrière, se trouve l'épididyme, un long tube très fin replié sur lui-même et rempli de liquide. A sa suite, se trouve le canal déférent qui permet aux spermatozoïdes de sortir des testicules, pour aller dans la prostate.

L'ensemble des organes qui vont du canal inguinal jusqu'au testicule est appelé : cordon spermatique. Il est formé par le canal déférent, l'artère spermatique, l'artère différentielle, les veines spermatiques, les lymphatiques et les nerfs du testicule.

La douleur au testicule peut être immédiatement insupportable et nécessiter une consultation en urgence. Certaines douleurs, au contraire, vont être plus tolérables. Dans ce cas, on aura tendance à « attendre que ça passe », ce qui est une mauvaise idée. Dès qu'une douleur au testicule survient, il faut aller consulter le plus rapidement possible. Parmi ces douleurs urgentes : la torsion de testicule, l'infection, une hémorragie, un traumatisme, etc.

Certains hommes souffrent en permanence au niveau testiculaire. Et il est parfois difficile de trouver la cause de leurs douleurs. C'est ce que l'on appelle les douleurs chroniques. Il peut s'agir d'un problème anatomique, d'une neuropathie ou même d'une douleur psychosomatique.
Dans tous les cas, face à une douleur au niveau des testicules, n'attendez pas que ça passe. Allez consulter.


publicité