publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleur de l'épaule : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (30. juin 2014)

La douleur de l'épaule est un problème assez fréquent qui peut être due à différentes causes.

Usure des tendons
C'est probablement la cause la plus courante d'une douleur d'épaule après 40 ans. Les tendons de la coiffe des rotateurs ont vieilli et peuvent provoquer des douleurs. Pas de rupture, juste une usure. Avec le temps, le premier tendon à s'user est le sus-épineux. Moins élastique, plus épais, il vient se mettre "en conflit" avec une partie osseuse de l'omoplate (l'acromion), située au-dessus du tendon. Sur l'os, une sorte de bec va se développer. En terme médical, on parle de conflit sous-acromial. Le conflit, c'est le frottement qui, à la longue, finit par faire mal.

La douleur est progressive. Elle augmente avec le temps et l'aggravation du conflit. Au début, les douleurs se déclenchent avec les mouvements : mettre un pull, verser de l' eau dans un verre... Puis, les douleurs surviennent la nuit, au point de vous réveiller. Le bras est toujours fort, mais le mouvement est douloureux.

Rupture d'un tendon
Mal à l'épaule en dormant ? Moins de force ? Gros bras ? C'est peut-être une rupture de tendon...
En dehors de causes traumatiques, l'usure des tendons est l'une des causes fréquentes de douleurs d'épaule. Et, malheureusement, c'est le temps qui en est la cause. Tout passe et tout lasse et tout s'use ! Les tendons aussi.

Nous l'avons dit, plusieurs tendons se situent dans l'articulation de l'épaule. Ces tendons sont, tout simplement, le prolongement des muscles. C'est ce complexe tendons-muscles, qui donne la force à votre épaule et que l'on appelle la coiffe des rotateurs. C'est aussi lui qui assure sa stabilité. Mais, à force d'être sollicité, il s'use.

Ainsi peut survenir la rupture du tendon sus-épineux. D'abord, ça fait mal. Vous pouvez avoir mal, en accomplissant certains mouvements, mais vous risquez surtout d'avoir mal la nuit, au point de ne pas pouvoir dormir. Vous ne sentez plus la même force de votre épaule. Par exemple, vous ne pouvez plus tenir un objet à bout de bras, ou vous ne pouvez plus lever le bras. Si le tendon du long biceps est rompu, c'est avec un bras à la Popeye que vous vous retrouvez : un gros bras globuleux.

Les calcifications
La calcification se traduit par un mal d'épaule aigu, les femmes sont les personnes les plus souvent touchées.
La calcification des tendons de l'épaule s'appelle une tendinite calcifiante. Cela fait mal, mais rien à voir avec une rupture des tendons. La calcification, c'est un dépôt de calcium qui se forme au niveau du tendon. La cause ? On l'ignore.
La libération de calcium dans l'articulation provoque une réaction inflammatoire... qui fait mal !
Ce dépôt de calcium peut s'évacuer spontanément (généralement après des douleurs intenses).
La douleur ! Il peut s'agir de douleurs quotidiennes, dès que l'on bouge, ou de douleurs la nuit. Il peut s'agir d'une crise douloureuse, intolérable, au point de ne pas pouvoir dormir.

Les raideurs d'épaule
On ne peut plus bouger comme on le voudrait, et on a mal. Cela arrive le plus souvent chez les femmes de plus de 50 ans. On a mal pendant la nuit et ça passe au bout d'un an ou deux. En fait, il s'agit d'une sorte de rétraction des ligaments situés autour de l'articulation de l'épaule : la capsule. On ignore toujours les causes de cette rétraction appelée capsulite rétractile. Cela survient souvent chez les patients diabétiques, parfois après un choc psychologique. Les mouvements sont gênés vers l'avant, vers l'arrière ou vers l'extérieur.

Ces raideurs évoluent généralement en trois étapes :
> On a mal pendant quelques jours, ou quelques semaines.
> Dans un deuxième temps apparaît la raideur, alors que la douleur diminue.
> Dans le troisième temps, la raideur est indolore, et tend à diminuer spontanément.

Les douleurs chroniques
On n'a pas tous la même perception de la douleur. L'anxiété, la dépression, peuvent augmenter la perception d'une douleur. La douleur est donc une affaire personnelle. Avoir mal à l'épaule, ça peut perturber considérablement la qualité de la vie d'une personne. Les douleurs d'épaule gênent souvent le sommeil, surtout si on a l'habitude de dormir sur le côté. Les traitements de la douleur doivent, dans ce cas, être renforcés le soir avant le coucher.


publicité