publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleur de la hanche : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (06. octobre 2014)

L'arthrose de la hanche se diagnostique en effectuant des radiographies ou parfois d'autres examens d'imagerie médicale, on pourra par la suite administrer un traitement adapté.

Chez l'adulte
Un examen par un médecin est indispensable, car une hanche douloureuse peut parfois révéler un problème autre... comme un désordre vertébral d'origine lombaire. Les origines d'une douleur de la hanche peuvent être nombreuses.

Le traitement pour une arthrose consiste à prendre des antalgiques ou des anti-inflammatoires (mais avec beaucoup de précautions, surtout chez les personnes âgées). Quand la douleur est trop invalidante, la seule solution consiste à opérer, parfois pour mettre en place une prothèse de hanche.

Lorsque l'ostéonécrose s'avère importante, la solution est une intervention chirurgicale pour mettre en place une prothèse.
Lors de rhumatisme inflammatoire, une rééducation et des médicaments spécifiques aujourd'hui très puissants, permettent de mieux soulager les patients. Mais il arrive que la seule solution soit la mise en place d'une prothèse de hanche.

Pour la présence d'une tumeur, si celle-ci est bénigne, comme un ostéome ostéoïde, une solution chirurgicale est envisagée quand les douleurs deviennent trop importantes.
Une opération par radiographie interventionnelle, permet généralement au patient de récupérer bien plus rapidement.

Pour toutes affections articulaires, on doit consulter en premier lieu son médecin généraliste, et éventuellement un spécialiste : un rhumatologue ou un médecin de rééducation fonctionnelle, ou encore un chirurgien orthopédiste, si une intervention chirurgicale s'avère nécessaire. Si l'on est sportif, et que la douleur est liée à son activité physique, le mieux est de s'adresser à un médecin du sport.

Chez l'enfant
Pour un rhume de hanche chez l'enfant, une échographie, une prise de sang, une radiographie peuvent être effectuées pour confirmer le diagnostic. Il suffira généralement d'attendre quelques jours pour que tout rentre dans l'ordre. On demandera à l'enfant de rester plus calme, de se reposer... dans la mesure du possible. Le médecin peut prescrire du paracétamol ou de l'aspirine.

Dans de rares cas, il est nécessaire que l'enfant reste couché quelques jours, parfois une légère traction sur la jambe sera nécessaire (grâce à un appareillage particulier), avec une hospitalisation. Après quelques semaines, une radiographie de contrôle est réalisée pour vérifier si ce rhume de hanche n'a provoqué aucune séquelle.

Pour une ostéochondrite le traitement est souvent long, car il consiste à mettre la hanche au repos et même en légère traction ("en décharge"). Il arrive que le garçon soit obligé de rester allongé plusieurs mois sur un lit, avec un appareillage permettant de tirer sur la hanche malade. Une hospitalisation est alors indispensable permettant à l'enfant de suivre également une scolarité.
Des séances de rééducation sont aussi importantes (parfois en piscine), elles permettent d'assouplir la hanche malade.

Parfois, malgré toute cette prise en charge, une intervention chirurgicale est nécessaire.
Au final, le traitement est très long, et parfois pénible. Il demande beaucoup de patience pour l'enfant et la famille. Cette prise en charge durant l'enfance est importante pour éviter au maximum une arthrose à l'âge adulte, et de futurs problèmes de hanche importants.


publicité