publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleur du genou : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (24. février 2016)

Les causes d'une douleur au genou peuvent être nombreuses.
En cas de traumatisme, une importante douleur survenant dans un contexte traumatique est souvent liée à une atteinte osseuse, cartilagineuse, ligamentaire, ou tendineuse du genou. La partie supérieure du tibia peut être fracturée, parfois la partie basse de l'os du fémur.
Très souvent, un ligament peut être touché. Il peut s'agir d'une légère entorse, mais parfois la lésion ligamentaire est bien plus grave, et le ligament peut s'être rompu. Le ligament croisé antérieur ou le ligament latéral sont fréquemment victimes de lésions. Au ski, au football, la lésion du ligament croisé antérieur est fréquente.

Le ménisque, fixé en haut du tibia et qui participe à une bonne stabilisation de l'articulation, peut également être atteint.

Il arrive que plusieurs éléments du genou soient concernés par le traumatisme, on parlera alors d'une fracture osseuse associée à une déchirure ligamentaire.

Parfois, la douleur au genou peut survenir sans contexte de traumatisme. Quand la douleur survient de façon spontanée, l'analyse de la douleur doit être méthodique. Survient-elle à l'effort, à quel endroit précisément sur le genou... ? L'âge du patient est bien sûr important à connaître, ainsi que ses antécédents (a-t-il fait beaucoup de sport ?). L'articulation est-elle gonflée ? Contient-elle du liquide (synovite) ?

Parmi les causes les plus courantes de douleurs au genou sans traumatisme, il y a :
> L'arthrose
Dans ce cas, le patient souffre d'un ou des deux genoux surtout en mobilisant son articulation, en marchant... En cas de poussée inflammatoire, à un stade avancé de l'arthrose, le genou peut être chaud et tuméfié. Une arthrose du genou - appelée gonarthrose - survient le plus souvent chez une personne d'un certain âge, ou qui a beaucoup sollicité ses genoux par le passé. Il n'est pas rare que le patient souffre d'autres localisations d'arthrose (colonne vértébrale, doigts, hanche).

En cas d'arthrose, les surfaces articulaires s'altèrent progressivement. Avec d'abord une atteinte des cartilages, puis des ligaments... L'espace interarticulaire diminue, et à un stade plus avancé, les os sont touchés.

> Un rhumatisme inflammatoire
La douleur survient surtout le matin au réveil, parfois en fin de nuit. L'articulation peut être chaude, légèrement gonflée. La douleur des genoux peut s'accompagner de douleurs sur d'autres articulations, en cas de rhumatisme inflammatoire. Il arrive que le patient soit gêné par des douleurs et une raideur des doigts le matin. Une polyarthrite rhumatoïde qui est un rhumatisme inflammatoire, touche un peu plus souvent les femmes que les hommes, vers 40-50 ans. Un rhumatisme inflammatoire peut aussi atteindre les enfants. Des examens complémentaires (dont une prise de sang) sont indispensables pour s'assurer que les douleurs du genou ont pour cause un rhumatisme inflammatoire.

> Une infection, une tumeur
Une arthrite infectieuse peut concerner l'articulation du genou qui devient douloureux, chaud et handicape fortement. Parfois la gêne ou la douleur peuvent être liées à la présence d'une tumeur bénigne ou parfois maligne (un cancer). Là encore des examens complémentaires (en particulier d'imagerie médicale) permettent d'établir ce diagnostic.

Les causes d'un genou douloureux sont en fait très nombreuses, en rapport encore avec une tendinite, un ménisque abîmé ; ou à une chondrocalinose (maladie articulaire d'origine métabolique touchant surtout les personnes âgées), etc.


publicité