publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Douleurs intestinales : Les conseils du médecin spécialiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (10. mai 2011)

Entretien avec le Docteur Philippe Capelle, gastro-entérologue, médecin spécialiste. Il donne différents conseils...

Pour quelles raisons souffre-t-on un jour d'une colopathie fonctionnelle, alors que jusque là tout allait très bien ?
Les causes sont multiples et en grande partie inconnues. Si les facteurs psychologiques et alimentaires sont les plus fréquents, on constate parfois des troubles intestinaux persistants après une gastro-entérite ou une maladie infectieuse.


Est-il absolument nécessaire de voir un médecin pour établir un diagnostic de colopathie fonctionnelle ?
Oui. On peut s’auto-diagnostiquer tant que les symptômes sont modérés et intermittents, tels que les douleurs abdominales, des ballonnements discrets et des irrégularités du transit, mais il ne faut pas négliger les symptômes plus importants. Si l’on a plus de cinquante ans, une coloscopie peut être éventuellement nécessaire.

Est-ce qu'une personne atteinte de ce trouble, aura ce problème à vie ?
Généralement oui. Le côlon irritable que l’on peut traduire comme une plus grande sensibilité viscérale, peut persister de façon prolongée.

Les personnes souffrant de colopathie fonctionnelle ont-elles plus de risque de développer des maladies graves, comme un cancer du côlon ?
Non, les colopathies ne sont pas des facteurs favorisants de maladies graves. En revanche, elles ne doivent pas retarder le recours à un avis médical.



publicité