publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La dysphagie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (04. août 2014)

© Jupiterimages/Stockbyte

La dysphagie est une difficulté à avaler les boissons ou la nourriture, ressentie au niveau de la gorge ou du thorax.

Elle est perçue comme une sensation de gêne, voire de blocage des aliments solides ou liquides lors de la déglutition. La dysphagie n'est pas une maladie en soi, c'est un symptôme. Elle peut être secondaire à une maladie neurologique ( AVC, trauma crânien, etc.), une maladie musculaire, ou encore une atteinte mécanique. Celle-ci peut se situer au niveau du pharynx, en cas de dysphagie haute, ou au niveau de l' oesophage, en cas de dysphagie basse.

Dans tous les cas, ce symptôme ne doit pas être négligé, surtout lorsqu'il dure. Car si la dysphagie peut révéler une maladie bénigne, elle peut aussi refléter une affection plus grave. Dans tous les cas, des examens complémentaires devront être effectués pour établir un diagnostic. Quelque soit ce dernier, les conséquences de la dysphagie ne devront pas être négligées : malnutrition, déshydratation et infections pulmonaires. Des complications d'autant plus probables que la dysphagie est importante, et d'autant plus grave que la personne est âgée.
Cet article fait le point sur ce symptôme, dont les causes sont aussi nombreuses que les mécanismes de déglutition sont complexes.

En fait selon les symptômes de la dysphagie dont souffre le patient, on peut distinguer 2 types de dysphagie : la dysphagie haute et la dypspagie basse.


publicité