publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ejaculation précoce : les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. mai 2016)

L'éjaculation précoce est rarement due à un problème physique, organique ; les causes sont essentiellement d'origine psycho-comportementale. Beaucoup d'hommes ont tendance à éjaculer rapidement lors de leurs premiers rapports. Certaines situations (manque de temps, peur d'être surpris, manque d'expérience personnelle ou avec la partenaire, trop forte émotivité) créent une tension et empêchent l'homme de contrôler le moment de son éjaculation qui survient trop rapidement. Au fil des expériences, l'homme peut apprendre en principe à contrôler son éjaculation. Un conflit relationnel avec la ou le partenaire peut également être la cause de ce trouble.

Le plus classique est l'éjaculation précoce survenant lors des premiers rapports avec une nouvelle partenaire ; il s'agit alors d'un phénomène passager dû au stress de la première fois ; ce problème disparaît généralement spontanément au fur et à mesure que la complicité naît au sein du couple.

On estime qu'entre 5 et 40% des hommes souffriraient d'éjaculation prématurée. Ce trouble est donc fréquent, et cependant les causes exactes ont mal été explorées jusqu'à présent et demeurent peu connues. On sait cependant que dans le cerveau des neuromédiateurs sont impliqués dans l'éjaculation, et en particulier la sérotonine qui agit comme suppresseur du réflexe éjaculatoire. D'ailleurs le seul médicament qui est indiqué dans ce trouble empêche la recapture de la sérotonine par les cellules cérébrales.

En cas d'éjaculation précoce "secondaire" (qui n'existait pas auparavant), un bilan médical peut être effectué pour savoir s'il n'existe pas de problème organique, comme par exemple une prostatite chronique qui pourrait être la cause de ce trouble.


publicité