publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Ejaculation précoce : les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (03. mai 2016)

Il ne faut pas attendre pour consulter son médecin généraliste, un médecin uro-andrologue, ou un sexologue, car le traitement risque d'être plus difficile lorsque le problème d'éjaculation précoce dure et est ancien.

Un médicament est désormais disponible en cas d'éjaculation précoce : le Priligy® (dapoxétine). Ce médicament multiplierait par trois à quatre le délai avant d'éjaculer. Il est disponible avec une ordonnance et n'est pas remboursé. Il ne peut être pris que par des hommes adultes (pas indiqué chez l'adolescent).

Il peut engendrer certains effets secondaires, comme des nausées, des sensations vertigineuses...

A coté de ce médicament, d'autres solutions peuvent être envisagées.

L'homme doit avant tout apprendre à contrôler son éjaculation.

Cela signifie, entre autres, réussir à diffuser l'excitation à l'ensemble de son corps et non uniquement sur le sexe, à repérer les sensations qui annoncent la venue de l'orgasme et savoir faire baisser l'excitation. L'homme peut « l'apprendre » lui-même, avec de l'expérience...

Cet « apprentissage » de l'éjaculation pourra se faire seul, ou mieux, en couple. Il s'agit d'une sorte de rééducation comportementale à mettre en place. Concrètement, il s'agit pour l'homme de se masturber - ou de se faire masturber par sa partenaire - et de « stopper tout » à l'approche de l'éjaculation.

Lors des préliminaires, la femme devra stimuler toutes les parties du corps de l'homme, sauf le sexe, afin de diffuser l'excitation dans tout le corps. Pendant l'acte sexuel, cet apprentissage consiste à arrêter tout mouvement avant la venue de l'orgasme, puis à diminuer l'excitation avant de reprendre l'acte.

Par ailleurs, l'éjaculation précoce étant avant tout un problème de contrôle, l'erreur est de laisser les rapports sexuels s'espacer ; faire l'amour souvent est le meilleur moyen pour l'homme d'apprendre à "apprivoiser" son excitation sexuelle.

A lire aussi :

> Le priapisme
> La panne d'érection


publicité