publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Mon enfant boite

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. juin 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Tous les parents sont d'accord : un enfant qui boite est quelque chose d'assez courant. En tombant dans une cour d'école, ou après un match de foot bien musclé à la récré... l'enfant se retrouve à boiter quelques jours.

La première chose à envisager est de poser certaines questions : Es-tu tombé ? T'es-tu fait mal ? Et on traitera ensuite les conséquences d'une écorchure ou un éventuel petit traumatisme.

Quand le problème survient sans cause apparente, il faut demander à l'enfant où il a mal (très jeune, il ne parvient pas toujours à identifier une zone précise), bien examiner ses pieds (ampoule, blessure, écharde), les articulations de la jambe, vérifier s'il a de la fièvre... Si au bout de trois-quatre jours, le problème persiste, sans aucune cause évidente, l'avis d'un médecin s'impose.
La boiterie de l'enfant est rarement indolore pour ce dernier et lui fait souvent mal, le dysfonctionnement provient assez régulièrement de la hanche.
L'enfant va davantage manifester sa douleur lorsqu'il sera fatigué, lors d'une course ou bien lorsqu'il s'accroupira puis se relèvera.

Dans cet article, découvrez les causes, mais aussi les traitements qui seront envisagés quand un enfant boite... Et les examens qui pourront être effectués quand le problème perdure, pour établir un diagnostic.


publicité