publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Enfant qui fait encore pipi au lit : Les conseils du médecin spécialiste

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (15. octobre 2010)

Entretien avec le Dr Christophe Philippe, pédiatre à l'hôpital Louis Mourier à Colombes.

Existe-t-il un lien entre l'énurésie et l'acquisition de la propreté ?
Arrêtons de culpabiliser les parents et surtout les mères. L’ énurésie n’est ni un échec de l’apprentissage de la propreté, ni due au fait que les parents sont plus tolérants vis-à-vis de la propreté. A mon sens, l’enfant expérimente la propreté à son rythme et l’énurésie peut être considérée comme un simple retard dans cette acquisition. D’ailleurs, certains enfants énurétiques ont été très vite « propres » la journée.

Comment les parents peuvent-ils aider leur enfant ?
Primo, en ne l’assistant pas comme un bébé mais en l’encourageant dans les missions que lui aura confiées le médecin. Il est important que l’enfant soit responsable de ses protections et de sa literie. Inutile également de lui répéter de ne pas trop boire ou d’aller faire pipi le soir avant d’aller dormir. Il le sait bien. Dans tous les cas, il faut dire aux parents de ne pas paniquer et surtout de ne pas le montrer du doigt ou le punir parce qu’il fait pipi au lit.

Les enfants sont-ils perturbés par ce problème ?
Les enfants ont honte d’en parler et ils développent des comportements d’éviction. Ils refusent les sorties, chez les copains ou en classe verte, les relations trop intimes, ou ils ont des difficultés scolaires, etc. Il est donc important que le médecin évalue le retentissement de l’énurésie dans la vie familiale et sociale de l’enfant pour prévenir le risque d’isolement et d’exclusion.


publicité