publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Enfant ne voulant jamais aller se coucher : Les causes

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. décembre 2013)

Il y a encore quelques années, l'heure du coucher chez l'enfant était autour de 20 h 30. A ce moment, les enfants avaient dîné et étaient prêts à aller se coucher. Aujourd'hui le travail s'est intensifié et il n'est pas rare de finir sa journée de boulot à 19 h 30 ou 20 h. L'horaire des programmes s'est, comme nous, décalé : le film du soir démarre à 21 h.

Mais comment envoyer son petit au lit à cette heure si on ne l'a vu que 20 mn ? Et que faire s'il réclame un câlin ? Beaucoup de parents préfèrent accorder à l'enfant une demi-heure (ou plus) de rabe plutôt que de le gronder à peine rentrés.

Les principaux responsables sont donc notre environnement, notre vie familiale et nous, les parents, si on imprime dès le départ de mauvais plis...

Impression de perdre son temps ?

Dans notre société toujours en mouvement, dormir n’a pas très bonne presse. Au lieu d’être vue comme un temps de pause nécessaire et agréable, la nuit apparaît comme un temps dont on ne fait rien. Pendant ce temps, le métro s’arrête de plus en plus tard ; on peut regarder la télé 24 heures sur 24 : tout se passe comme si on ne s’arrêtait jamais…

Mais le hic, c’est que petits ou grands se lèvent à la même heure qu’avant, autour de 7 heures. En 50 ans, nous avons ainsi perdu 1 h 30 de sommeil par nuit. Pour un enfant de 6 ans qui a besoin d’une dizaine d’heures de sommeil par nuit, se lever aussi tôt exigerait qu’il ferme ses volets et ses yeux vers 21 heures. Or, c’est en général l’heure où il bataille pour regarder la télé ou rester avec ses parents.

Besoin de sommeil

L'enfant perçoit bien le mouvement quasi perpétuel de la vie et de son environnement. Il comprend qu’il « rate » quelque chose en allant au lit. D’où son envie de revenir faire un tour dans le salon, pour un bisou, ou pour « 10 minutes du match, et je m’en vais à la mi-temps »…

Quant à l’enfant anxieux, sa crainte est qu’il pourrait lui arriver pendant la nuit quelque chose qu'il ne pourra pas contrôler puisqu’il dort. Dans son cas, dormir est donc associé à une menace : on comprend qu’il ait du mal à fermer l’œil !

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Enfants ou Sommeil.


publicité