publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Enfant ne voulant jamais aller se coucher : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (22. décembre 2013)

Il dit qu’il n’est pas fatigué ! Pour faire dormir votre enfant, faites-le "bouger" dans la journée. Allez à l’école à pied. Emmenez-le avec sa trottinette acheter le pain ; faites une halte au square ou à la piscine. Il sera fatigué et détendu.

Bref, commencez par un peu de bon sens... même si parfois vous aurez tendance à vous décourager, avec le sentiment que rien ne le fatigue et qu'au final vous êtes plus fatigué que lui ! Voici les différentes solutions, les traitements...

Il n’a pas encore sommeil

Ce n’est pas grave s’il ne s’endort pas à peine installé dans son lit. Comme il y a des petits et des gros mangeurs, il y a des enfants qui dorment beaucoup et d’autres peu.

Mais votre enfant doit accepter que passé 21 heures (par exemple), ce n’est plus l’heure des enfants. Il ne dort pas, d’accord. Mais il reste au lit.

Il peut écouter une histoire, regarder des livres (fixez un chiffre précis, il choisira avec soin sa sélection !), tout cela dans son lit ; lieu qu’il associe à des plaisirs (lecture, musique) qu’il gardera toute sa vie.

Il ne veut pas aller se coucher

Certains enfants qui redoutent la séparation ont besoin d’être accompagnés jusqu’aux portes du sommeil.

Pour cela, il n’y a pas d’autre solution que de prendre son temps. Le pyjama, les dents, le pipi et l’histoire : tout cela ne peut pas s’expédier en 3 minutes. Ne bousculez pas votre petit et profitez de ces instants de tendresse.

Mais évitez tout de même de "trop" en faire chaque soir, en partant dans un imposant rituel (avec doudou, vers d'eau, baisers sur les genoux-pieds-tête...) au coucher, ou en ouvrant systématiquement tous les placards pour vous assurer qu'il n'y a pas de sorcière cachée, de lion dans la commode, etc. Attention encore de ne pas rester dormir à ses côtés. Certains enfants ne ferment les yeux que si un de ses parents est à ses côtés. Même s'il est difficile de trouver le traitement miracle, cette attitude n'est pas la meilleure des solutions !

Enfin, vous pouvez laisser une petite veilleuse dans la chambre. Et laissez votre enfant s'endormir seul, apaisé.

Il se relève sans cesse

Il vous faudra ramener votre enfant au lit, autant de fois qu’il s’est levé. Sans gronder, mais sans câliner. Il faut à chaque fois avoir une attitude douce et ferme.

Vous le remettez au lit et coupez court à ses envies de discussion : « on verra ça demain, pour l’instant, tout le monde dort ».

Une fois, deux fois, dix fois ; en voyant que vous tenez bon, sans vous énerver, et que vous ne cédez pas à ses demandes (verre d’eau, bib’, etc.), il finira par se lasser, vous verrez !

Si malgré toutes ces solutions, vous ne parvenez pas à vos fins, n'hésitez pas à consulter avec votre enfant, votre médecin traitant, un psychologue, ou un pédopsychiatre (certains sont spécialistes des troubles du sommeil chez l'enfant).

Vous souhaitez réagir, partager votre expérience ou poser une question ? Rendez-vous dans nos FORUMS Enfants ou Sommeil.


publicité