publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

L’enrouement

Publié par : Elide Achille (04. mars 2015)

© Jupiterimages/Stockbyte

S'il vous est déjà arrivé de vous réveiller avec une voix rauque le lendemain d'une soirée de fête ou d'un concert, vous connaissez déjà les symptômes de l'enrouement. La voix cassée, ou enrouement, est une altération du timbre de la voix, souvent accompagnée de douleurs de la gorge, ou d'une toux.

L'enrouement est le signe d'un état altéré des muqueuses de l'appareil phonatoire, c'est-à-dire le système de production de sons chez l'Homme.
Le mot « enrouer » vient du latin « raucus », c'est-à-dire « rauque ». L'enrouement est lui-même un symptôme, c'est une altération du timbre de la voix qui perd de sa clarté, et devient un peu rauque, voilée ou éraillée, couverte.

Il s'agit du symptôme d'une modification de la qualité de la muqueuse qui tapisse les cavités de résonance (c'est-à-dire la cavité pharyngale, buccale, nasale et labiale, par lesquelles le son de notre voix entre en résonance) ou encore les cordes vocales bien sûr.

En terme médical, pour définir cette altération de la voix, on parle de dysphonie. C'est un symptôme qui peut être très désagréable qui généralement ne dure que quelques heures à quelques jours. Quand la problème persiste, il est important de consulter.

Certaines catégories professionnelles sont plus exposées au risque d'enrouement, les travailleurs qui utilisent la voix pour leur travail : enseignants, commerçants, avocats, politiciens, etc.
Découvrez cet article pour en savoir plus sur les causes et les traitements d'un enrouement. Et surtout quand consulter ?


publicité