publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Erythème fessier : soigner les fesses rouges de bébé

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (05. octobre 2011)

© Jupiterimages/iStockphoto

Si on a souvent envie de les croquer tellement elles sont rondes et douces, les fesses de bébé sont aussi très fragiles.

Une couche qui reste humide trop longtemps, une diarrhée, des selles trop acides, et c’est le cauchemar de l’ érythème fessier de bébé.

C’est ce qu’on appelle, dans la langue des mamans, « les fesses rouges » et dans la langue des spécialistes « la dermite du siège ou la dermite fessière ». Il s’agit d’une manifestation gênante pour le bébé, mais bénigne, la plupart du temps.

La peau est irritée, ulcérée, enflammée, chaude parfois. Des petits boutons rouges apparaissent, quelquefois des plaques luisantes et de petites plaies. L’éruption se retrouve, la plupart du temps, dans la zone recouverte par la couche, c’est-à-dire les fesses, le haut des cuisses et les parties génitales.

On estime que 60% des nourrissons sont atteints par cet érythème fessier, notamment entre 8 et 12 mois. Cependant, en l’espace de 20 ans, ces dermites ont considérablement diminué, grâce à l’hygiène. Non pas que les produits aient évolué à ce point, car ce ne sont pas eux qui améliorent la situation, mais grâce à la prévention. Il n’était pas rare, en effet, il y a encore quelques années, que ces dermites se surinfectent. C’est aujourd’hui devenu exceptionnel.

Bébé pleure, il est gêné et dort mal. Alors comment éviter, et comment se débarrasser de la galère de cet érythème fessier ?


Auteur : Sylvie Charbonnier.
Expert consultant : Docteur Georges Picherot, chef du service de pédiatrie du CHU de Nantes.
Dernière remise à jour : novembre 2014.



publicité