publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fatigue : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

Les traitements de la fatigue visent bien sûr à traiter sa cause. Et cela dépendra donc du diagnostic établi par le médecin. La prise en charge d'une éventuelle maladie, permettra assez souvent de corriger la fatigue liée à cette maladie, même si parfois, certains traitements peuvent être éprouvants.

Si la fatigue n'est pas liée à une pathologie bien identifiée, la fatigue sera considérée dans un contexte général de mode de vie. Pour commencer, il faut apprendre à prendre en charge et gérer sa fatigue. Il faut calmer le rythme, prendre le temps de se poser, de se reposer ; savoir dire « stop » aux enfants, au conjoint. Il faut savoir annuler des rendez-vous et des sorties et se reposer. Il faut apprendre à déléguer certaines tâches ménagères au conjoint, aux enfants quand ils sont assez grands, cesser d'être un (une) maniaque du rangement et du ménage, ne pas être trop exigeant.

Il faut profiter des week-ends pour prendre l'air, pour marcher avec les enfants. Il faut aussi savoir prendre des vacances même chez soi, modifier à ce moment le rythme de vie.
La pratique d'une activité physique régulière permet de se défouler et de prendre un peu de temps pour soi. De plus, c'est bon pour la santé, le coeur, le poids.

La pression et le stress dans la vie professionnelle, un excès de travail, plus de 10 heures non-stop, des repas sautés, des week-ends sans mettre le nez dehors afin de boucler un dossier, et à répétition ... engendrent la fatigue parfois au bout de plusieurs mois voire années.
Certaines grosses sociétés commencent à se rendre compte que ces employés « modèles » s'usent prématurément. Aujourd'hui, certaines d'entre elles modifient leur politique et tentent d'équilibrer les temps de travail et de repos de leurs salariés.

Le sommeil est essentiel pour récupérer les énergies dans un moment de grande fatigue. Les nuits sont faites pour dormir. Quand le travail est diurne, il faut dormir un certain nombre d'heures la nuit, et nous ne sommes pas égaux, certains ont besoin de quelques heures pour récupérer, d'autres sont sur les genoux s'ils n'ont pas leurs 9 ou 10 heures de sommeil. Il ne faut pas se coucher trop tard ni se réveiller trop tard pendant les week-ends.

Les travailleurs de nuit ont rarement un bon sommeil le jour ; en plus, beaucoup de ces personnes travaillent la nuit pour pouvoir vaquer à d'autres occupations le jour et finalement dorment très peu. Certaines finissent par être épuisées.

En cas d'insomnies rebelles, avec des difficultés d'endormissement ou un réveil au milieu de la nuit avec l'impossibilité de se rendormir, il faut tenter de retrouver un rythme normal, si des médicaments sont prescrits ils ne doivent être pris que pendant quelques jours.


publicité