publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

La fatigue ou asthénie

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (26. août 2014)

© Jupiterimages/iStockphoto

Docteur, je suis fatigué... combien de fois par jour, les médecins entendent leurs patients se plaindre d' asthénie (le terme médical de fatigue) ! C'est une situation très fréquente. Autant une fatigue associée à une pathologie permet parfois de l'expliquer, autant, le médecin est quelquefois démuni en cas de fatigue sans aucun symptôme : est-ce un problème de santé, une dépression ? Ou le stress, les soucis ?

La fatigue est souvent due au rythme de vie, à un mauvais sommeil, de stress au travail, à la maison, ou des maladies.
Certaines périodes de vie sont plus fatigantes que d'autres, et il est alors difficile d'éviter des « coups de pompe ». Par exemple quand les enfants sont petits, qu'on est peu aidé : entre le travail, les trajets, la crèche ou les nounous, les courses, les lessives, les repas, le ménage, il y a peu de temps pour se reposer, surtout si les nuits sont entrecoupées par les insomnies des bambins. Rares sont les femmes qui n'ont pas des périodes déprimantes se traduisant par une fatigue plus ou moins persistante.

Il est normal d'avoir des moments de fatigue dans la vie. Quand elle est habituelle et qu'elle diminue la qualité de vie, il faut aller voir un médecin qui cherchera une cause médicale à cette fatigue. Presque toutes les maladies sont la source de fatigue ; celle-ci se prolonge pendant la convalescence et il faut se reposer.

Lors de la consultation médicale, en cas de fatigue persistante, le médecin posera un certain nombre de questions au patient et pratiquera un examen clinique pour rechercher une éventuelle maladie : infectieuse, cardiaque, digestive, pulmonaire, hormonale... Il recherchera aussi un trouble du sommeil, de l' alimentation.


publicité