publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

Fragilité : Les traitements

Publié par : Dr. Nicolas Evrard (12. mars 2015)

Que faire contre la fragilité ? La fragilité touche trois dimensions : le médical, le psychologique et le social. Il n'y a donc pas de traitement habituel, comme des médicaments.

Les personnes fragiles nécessitent une prise en charge globale et les médecins doivent hiérarchiser les problèmes des patients. Par exemple, chez les sujets déprimés, la dépression va d'abord être traitée en priorité. Si une personne fragile est isolée, il va falloir faire en sorte que certains services sociaux lui soient apportés. Les traitements d'une fragilité correspondent donc à une véritable prise en charge qui doit se faire de façon globale... En pratique, ce n'est pas toujours évident d'apporter toutes les bonnes solutions, en raison de manques de moyens et d'une population vieillissante de plus en plus importante.

L'efficacité va dépendre des mesures proposées. Le dépistage de la fragilité est important pour optimiser la prise en charge des personnes âgées.

Comme on l'a vu, la fragilité est un concept multidimensionnel et touche le médical, le psychologique et le social. Le manque de critères fait que les médecins passent souvent à côté des personnes qui sont « fragiles », et tout particulièrement lorsque celles-ci sont isolées. Ces personnes sont identifiées lorsqu'un stress survient au stade où des complications apparaissent alors. Ces complications qui n'avaient pas été envisagées par les médecins au préalable, leur révèlent ainsi que la personne est fragile.


publicité